Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
14 juin 2010 1 14 /06 /juin /2010 16:31

 

 

Pendant que la population et les médias  ont les yeux rivés vers la Coupe Du monde en Afrique du Sud, les putschistes Thaïlandais arrivés au gouvernement en 2006  par un coup d’état militaire continuent leur processus pour passé à un régime dictatorial. En effet, depuis leur montée au pouvoir les putschistes ont  censuré tous les médias d'opposition : télévision, radios, journaux et 60 000 sites internet et ignoré les différents suffrages populaires (1).

De ces diverses lois liberticides et réduisant la liberté d’expression  née forcément une opposition. Cette opposition s’est cristallisée par un mouvement d’ensemble et majoritaire : les Chemises Rouges. Ce mouvement démocratique a réclamé, par un ensemble de manifestations,  la démission du Gouvernement et la dissolution du Parlement.  Malheureusement,  voyant l’opposition grandir de jour en jour, le gouvernement a étouffé le chaos social et les revendications populaires en déployant l’armée qui  a obtenu l’autorisation d’utiliser des balles réelles contre les manifestants. Le Bilan de ces interventions est lourd, en effet officiellement il y aurait moins de 90 morts et 1900 blessés. Officieusement les rumeurs tournent vers des centaines de morts.

Suite aux répressions meurtrières, les chemises rouges ont donc décidé de stopper les manifestations pacifistes pour limiter les massacres.  Tout aurait put s’arrêter là donc mais le gouvernement a franchit un cap important  dans l’horreur en décidant de traquer les opposants encore en vie après ce premier nettoyage effectué dans les rues quelques semaines auparavant. En effet, en plus d’avoir décidé de détenir les chemises rouges et autres opposants dans de véritables camps de concentration (voir photo), le gouvernement a décidé de continuer à supprimer physiquement les opposants au régime. Ainsi dans la nuit de mercredi à Jeudi, un leader des chemises rouges a été exécuté froidement par des hommes de main car il n’avait pas répondu à une convocation qui l’ordonna de se rendre au camp militaire de Suranaree le 2 mai dernier. Cet événement n’est pas isolé et va avoir tendance à se répéter car l’état d’urgence n’est toujours pas levé,  il est en vigueur depuis le 7 avril dans 24 des 76 provinces de Thaïlande et a permis à la police et à l'armée d'étouffer toute opposition.http://www.thailand-world.info/wp-content/uploads/2010/05/2474592.jpg

 

 

Les médias Occidentaux et Français entre autre ont une grande part de responsabilité dans ce massacre, en effet il est assez affligeant de constater que lors des  rares secondes consacrées à ce sujet  les images montrées et commentées montrent systématiquement des affrontements violents qui ne traduisent en aucun le malaise social responsable de ceci.  Inutile également de préciser qu’aucunes images ou vidéos des différentes tortures dont subissent les opposants ne sont montrés. Une fois de plus, en fermant les yeux et en triant l’information pour le compte de certains intérêts, les médias se placent aux cotés du gouvernement terroriste, aux cotés des propriétaires du capital, aux côtés de la minorité exploitant la majorité (2).

C’est pourquoi Socialisme et Souveraineté condamne avec la plus grande fermeté les actions menées par le gouvernement Thaïlandais ainsi que le silence exercé sur cette crise par la plupart des partis politiques (seul le NPA et le Front National ont condamné les actions).  Nous appelons l’ensemble des individus à consulter et relayer ce groupe Facebook  qui est une source d’information précieuse :

http://www.facebook.com/group.php?gid=100249110019056&v=app_2373072738&ref=ts#!/group.php?gid=100249110019056&v=wall&ref=ts

 

(1) En 2007 par exemple, le parti PPP (pouvoir du peuple) a remporté les élections mais ces résultats ont été ignorés car le PPP est un parti d’opposition qui était favorable à la démocratisation du régime.

(2)  Je vous invite à lire le livre de Giles Ji Ungpakorn " Un coup d'Etat pour les riches " qui permet de constater que le putsh du 19 septembre a été organisé et est favorable aux politiciens Libéraux, aux dirigeants d'affaires , à l'élite civil et millitaire et en aucun cas à la classe populaire composée essentiellement de paysans .

 

Pierre

   

 

Repost 0
Published by Socialisme&Souveraineté - dans Chine - Asie
commenter cet article
19 mai 2010 3 19 /05 /mai /2010 11:24

http://www.thailande-voyage.net/wp-content/uploads/2010/03/les-chemises-rouge-thailande_voyage-300x193.jpgPour info, et alors que les "chemises rouges" semblent avoir décidé de cesser leur mouvement démocratique pour éviter un carnage, voici le texte d'une pétition demandant une intervention de l'ONU face aux crimes des putschistes au pouvoir.


On remarquera deja le traitement des médias français dans cette affaire qui est pour le moins très complaisant avec les putschistes thailandais.


Rappelons que les putschistes thailandais, qui protègent les intérêts du capital, sont arrivés au pouvoir de manière antidémocratique en 2006 et s'y maintiennent encore aujourd'hui de manière antidémocratique en tirant à balles réélles sur les "chemises rouges" dans les rues de Bangkok. C'est ainsi que les violences ont deja fait plus de 40 morts depuis le début des manifestations.


On se souvient à l'inverse que le traitement médiatique lors de la "révolution orange" en Ukraine (par exemple) voila 5 ans était 100% acquis aux "oranges" contre le méchant candidat pro-russe antidémocrate.....sauf que le méchant candidat pro-russe antidémocrate n'a jamais fait tirer à balles réélles sur des citoyens ukrainiens dans les rues de Kiev et a bien vite reconnu sa défaite. On admirera donc l'impartialité de nos grands médias démocratiques, selon que vous vous situez dans le camp des puissants et de l'Occident ("oranges",putschistes thailandais) ou dans celui des misérables et des exploités ("chemises rouges").


Quant à l'ONU, et notamment ses membres les plus influents que sont les USA, la Russie et la Chine, elle semble plus pressée de voter des sanctions contre l'Iran qui cherche avec une certaine légitimité à sanctuariser son territoire en se dotant de l'arme nucléaire qu'à intervenir contre les putschistes thailandais.



Objet : Pétition Arrêter le carnage EN THAÏLANDE

Arrêter le carnage EN THAÏLANDE

Pour les Nations Unies
APPEL URGENT
à Ban Ki-Moon, Secrétaire général de l'organisation des Nations Unies
ainsi qu'à tous les gouvernements et les dirigeants du monde entier pour. .
Arrêter le carnage EN THAÏLANDE

Les progrès de la Thaïlande vers la démocratie ont été dévastée par le coup d'Etat militaire qui a renversé un gouvernement élu en 2006. Ce fut le 26ème putsch/répression militaire de la Thaïlande depuis que le pays a tenté d'abolir la monarchie absolue en 1932.

Le pays a également été réduit à une complète confusion politique en 2008 par les manifestations des chemises jaunes qui ont été autorisées, sans répercussion, à occuper et bloquer les aéroports internationaux de Thaïlande, ce qui a créé une situation qui a permis à Abhisit Vejjajiva de devenir Premier ministre en décembre 2008.

Les dizaines de millions de pauvres ruraux et urbains de Thaïlande ne peuvent tolérer plus longtemps les doubles normes qui dominent leur lutte pour la démocratie parlementaire représentative. Le 14 mars 2010, ils ont manifesté dans les rues de Bangkok pour exiger la dissolution du parlement ainsi qu'une élection générale.

Depuis la répression militaire en cours qui a été lancé le 10 avril 2010, environ 60 hommes, femmes et enfants sont morts, beaucoup d'une balle dans la tête tirée par des snipers militaires. Environ 1500 personnes ont été blessées - beaucoup par balles, dont des médecins, des journalistes et des passants. Le nombre de morts augmente chaque jour. Quelque 50 000 soldats, qui ont la permission de "tirer pour tuer en état de légitime défense", ont été mobilisés pour écraser la protestation du peuple contre l'injustice et son gouvernement corrompu.

Le fait que le gouvernement thaïlandais approuve l'utilisation de balles réelles contre le peuple de Thaïlande, contre les hommes, femmes, enfants, contre les grands-pères et grands-mères qui se sont réunis à Bangkok pour exprimer leur frustration légitime et leurs griefs, est un scandale qui doit être condamné comme un crime car c'en est un. Peu importe la complexité de la situation politique, l'utilisation de balles réelles contre des civils ordinaires ne peut pas et ne doit pas être autorisée dans les rues de Bangkok, ou n'importe où ailleurs. La communauté internationale ne peut rester passive et regarder le gouvernement thaïlandais assassiner des citoyens thaïlandais au nom de la démocratie, sans parler de la monarchie.

La violence de l'Etat dans les rues de Bangkok aujourd'hui a une longue histoire. Dans le centre de Bangkok, quelques milliers de civils courageux - hommes, femmes et enfants sont coupés de nourriture et d'eau, entouré et visé par environ 30.000 soldats. Ils se préparent à sacrifier leur vie.
La communauté internationale doit condamner le gouvernement d'Abhisit pour l'utilisation de balles réelles contre ceux qui s'y opposent, contre ceux qui, s'il se produisait une élection générale, le chasseraient du pouvoir.

Dans le "Pays du Sourire", la corruption et l'injustice pèsent lourdement et clairement. Permettre la violence militaire pour écraser les pauvres ruraux et urbains en Thaïlande ne renforcera pas la stabilité régionale, ça n'améliorera pas l'avenir de l'ASEAN ou le développement durable. Cela ralentira le développement de la démocratie dans tout le Sud-Est asiatique.

Nous appelons tous les gouvernements du monde entier à condamner l'usage de la force militaire et de balles réelles comme un moyen pour supprimer le droit des pauvres à exprimer leurs doléances.

Nous appelons à une INTERVENTION DES NATIONS UNIES
pour mettre fin à la violence et mettre toutes les parties à la table des négociations et
pour superviser la procédure d'une élection générale en Thaïlande.
Nous appelons l'ORGANISATION DES NATIONS UNIES
à nommer une commission indépendante pour enquêter sur
l'assassinat de civils innocents par les forces militaires thaïlandaises.
Pour signer la pétition, cliquer sur le lien ci dessous:


http://www.petitiononline.com/10310/petition.html


 

Pour info toujours,signalons l'existence d'un groupe sur le fameux réseau Facebook, tenu par une franco-thailandaise (ou thailando-française), sur le combat des "chemises rouges" contre les putschistes :


http://www.facebook.com/home.php?#!/group.php?gid=100249110019056&v=wall&ref=search

Repost 0
Published by Julien B. - dans Chine - Asie
commenter cet article
1 décembre 2008 1 01 /12 /décembre /2008 08:54

Après l'attaque contre l'hôtel Mariott d'Islamabad en septembre dernier qui avait fait une soixantaine de morts, les islamistes ont de nouveau choisi comme cible privilégiée deux hotels de luxe (dont le Taj Mahal Palace, ici en photo) pour organiser leur "feu d'artifice" à Bombay (sans demander d'autorisation et sans réserver au préalable) qui a au total fait environ 180 morts.

 

 

Ce genre d'attentats n'a rien de particulièrement exceptionnel en Inde mais ceux-ci ont fait la une de l'actualité pour la simple raison qu'ils ont touché des riches étrangers. Et c'était d'ailleurs probablement le but des islamistes : toucher des riches étrangers pour faire parler d'eux et effrayer les touristes et investisseurs occidentaux pour les écarter du pays. Probablement sont-ils également jaloux de ne pas pouvoir entrer en temps habituel dans ce genre d'hôtels, ce qui est normal car les Palaces ne sont pas fait pour les gueux et les manants.

 

 

Vous n'êtes en effet pas sans savoir que ces hôtels de luxe sont surtout fréquentés par les élites de toutes les Nations et pour ce qui nous intéresse plus particulièrement par l'élite de notre Nation.

 

 

Or, comme vous le savez aussi sans doute, l'élite est constituée de personnes VIP voir VVIP (very very important persons) irremplaçables (du moins sur le court terme) qui - par leur savoir, leur inventivité, leur esprit d'entreprise, leur ingéniosité, leur intelligence, leur génie même - permettent de tirer la Nation vers le haut et évitent qu'elle ne sombre dans la médiocrité et la déchéance. Nous ne pouvons donc nous permettre de prendre le moindre risque de les perdre et c'est pour cela que je propose - au nom du principe de précaution - de fermer les hôtels de luxe 4 ou 5 étoiles.

 

 

Certes, on me rétorquera que ces attentats contre les hôtels de luxe n'ont lieu qu'en Asie. Oui, pour l'instant ! Mais dois-je rappeler que les islamistes sont partout et ne connaissent pas les frontières ? Sans compter qu'il n'est pas à exclure qu'ils aient donné de mauvaises idées d'actions à d'autres tarés d'autres obédiences à travers le Monde.

 

 

J'ai pleinement conscience du fait qu'il sera dans un premier temps très difficile pour nos élites de passer du luxe des hotels 4-5 étoiles au confort spartiate (*) des hôtels Formule 1, et je compatis sincèrement à leur douleur. Mais c'est le prix à payer pour assurer leur sécurité, et cette souffrance est autrement préférable au risque de perte de la vie. Nous nous devons de protéger nos élites, que deviendrons-nous sans elles ?

 

 

(*) de Sparte, sympathique cité grecque qui se caractérisait par son extrème rigidité (notamment dans l'éducation ou plutôt le dressage des enfants), son exaltation du corps, de la préparation physique et du combat

Repost 0
Published by Julien B. - dans Chine - Asie
commenter cet article
19 août 2008 2 19 /08 /août /2008 07:32

Quand j'étais à la fac, il m'arrivait malheureusement de dialoguer avec des sympathisants de la cause tibétaine, non parce que c'était des amis mais des "amis d'amis" (ou plutot des amis de connaissances, je n'ai évidemment jamais eu véritablement d'amis) que je croisais à l'insu de mon plein gré lors de soirées.


Ces bobos m'expliquaient le plus sérieusement du monde que le dalai-lama se réclamait du communisme et qu'il était beaucoup plus communiste et marxiste que moi, et beaucoup plus communiste et marxiste que mes idoles, "les ordures génocidaires bolcheviks Lénine et Staline" (je cite de mémoire).


D'ailleurs, c'est historiquement une constante : beaucoup de ceux qui ont lutté contre le communisme se prétendaient marxistes et communistes (une très habile tactique).


Or il se trouve que ce crétin de dalai-lama vient de coécrire - avec le consultant néerlandais Laurens Van Den Meyzenberg - le bouquin "Ce que le bouddhisme peut apporter aux managers" (déjà curieux pour un marxiste et communiste, mais admettons).


D'abord, notons que c'est stratégiquement bien joué de la part du dalai-lama : il s'adresse directement à sa clientèle. En effet, même les journalistes du Système ont été obligés d'admettre que le public lors de son meeting à Nantes était exclusivement constitué de gens aisés, de bourgeois.

 


Mais le plus intéressant est le contenu du bouquin de ce grand marxiste et communiste : il écrit notamment "qu'une entreprise dont les salariés, les clients et les actionnaires ne sont pas heureux n'a pas d'avenir".


J'en ai le souffle coupé........Lénine et Staline, révolutionnaires professionnels qui ont braqué des banques (pour financer le parti, pas pour leur richesse personnelle : ils n'ont d'ailleurs jamais eu un sou quand ils étaient au pouvoir, ça nous change de nos dirigeants actuels), qui ont été déportés, exilés,.......qui sont soi-disant des "faux communistes" avaient eux au moins compris que l'actionnariat est du vol (et que les actionnaires sont des voleurs) car il consiste en un transfert de richesse des salariés vers les actionnaires (extraction de la plus-value des travailleurs par l'intermédiaire du profit).


Drole de marxiste et communiste que ce dalai-lama qui met sur le même plan la satisfaction des intérêts des salariés, des clients et des actionnaires et qui n'a donc pas compris (comment s'en étonner, venant d'un gogol) qu'il n'y a pas de place pour les actionnaires et l'exploitation capitaliste au sein du marxisme et du communisme.


Si - à l'instar de Lénine ou Staline - il avait lu Marx, il l'aurait eu en tête. Je crains cependant que cet olibrius a du se croire communiste et marxiste après avoir lu "Karl Marx" de Jacques Attali (ou autre écrits révisionnistes sur l'oeuvre de Marx) plutot que Marx lui-même. :)


Le dalai-lama est autant marxiste et communiste que Buffet et Besancenot.


En plus d'être un capitaliste qui défend le droit des actionnaires à s'enrichir sur le travail d'autrui (ou le "bonheur", en langage faux-cul de merde en soutane), le dalai-lama, bien-pensant jusqu'au bout, est un farouche européiste.


C'est ainsi qu'il a délaré lors de son meeting à Nantes que "la force franco-allemande est quelque chose qui pourrait et devrait se développer ne serait-ce qu'au niveau de l'Union européenne. Si on concevait une force militaire unie qui représente l'Europe toute entière, sans forces nationales, cela réduirait les possibilités de conflit à l'intérieur de cette Union".


Le dalai-lama reprend donc à son compte -sans réfléchir - la fable européiste bien connue (et couramment admise par les mongoliens) qui consiste à dire que "L'Union Européenne, c'est la paix", que "L'Union Européenne a permis de pacifier le continent européen" et autres fadaises totalement fausses comme je l'ai deja plusieurs fois démontré dans les sujets de la catégorie "Sortir de l'UE" (d'ailleurs si vous voulez améliorer un peu votre niveau, je vous invite à lire l'ensemble des sujets de cette catégorie).


Le dalai-lama défend l'ordre établi, il est constamment dans le sens du vent (ce qui lui vaut la grande sympathie des puissants) : le droit au "bonheur" des actionnaires, aller plus loin dans la construction européenne et la destruction des Etats-Nations,.......


Le discours du dalai-lama n'est qu'un amas de platitudes mises les unes à la suite des autres, du niveau d'un discours de Miss lors d'un concours de beauté ("je n'aime pas la guerre, je suis pour la paix et l'amour entre les hommes"). A la différence que pour des raisons purement esthétiques, je préfère regarder une Miss qu'un dalai-lama.

Repost 0
Published by Julien B. - dans Chine - Asie
commenter cet article
16 août 2008 6 16 /08 /août /2008 02:24

Après avoir rencontré Richard Gere et Séverine Ferrer (présentatrice télé particulièrement laide et vulgaire) dans un passé récent, le dalai-lama continue dans la série "cruches et peoples" en rencontrant lors de sa tournée de propagande en France (qui vise à convertir le peuple français à sa religion de drogués et de hippies crasseux, il peut y arriver étant donné le degré de dégénérescence de la société capitaliste) les 3 femmes pour lesquelles j'ai la plus grande animosité : Ségolène Royal (voir : http://fn-populaire-et-social.over-blog.com/article-12474025.html), Ramatoulaye Yade (voir : http://fn-populaire-et-social.over-blog.com/article-16880588.html) et Carla Bruni (voir : http://fn-populaire-et-social.over-blog.com/article-18000744.html).


Le niveau de ce gogol sponsorisé par la CIA ne s'améliore donc pas, son intelligence reste équivalente à celle d'un gamin de 6 ans.

Repost 0
Published by Julien B. - dans Chine - Asie
commenter cet article
18 juillet 2008 5 18 /07 /juillet /2008 12:07

 NOUVEAUX CRIMES DE GUERRE DES TROUPES EURO-ATLANTISTES EN AFGHANISTAN



Nicolas Sarkozy et les medias jettent une nouvelle fois de la poudre aux yeux avec un projet " d'Union pour la Méditerranée " qui a été vidé de substance par l'Allemagne et une majorité d'Etats-membres de l'Union européenne. En contradiction avec ces beaux discours, les nouvelles qui nous parviennent d'Afghanistan révèlent la nature guerrière et barbare de la coalition euro-atlantiste.


Une commission d'enquête demandée par le chef de l'Etat afghan Hamid Karzaï vient en effet de conclure que 64 civils ont été tués, voici quelques jours, au cours de deux bombardements de la coalition euro-atlantiste sous commandement américain dans l'est de l'Afghanistan. Une première frappe aérienne a touché le district de Waygal, dans la province du Nouristan (est), faisant 17 morts le 4 juillet. Deux jours après, le 6 juillet, ce sont 47 civils participant à un mariage, dont la future mariée, qui ont péri sous les bombes des troupes américaines et européennes dans le district de Deh Bala, province de Nangarhar, à la frontière avec le Pakistan (est de l'Afghanistan).


 Des dizaines de femmes et d'enfants massacrés par les troupes euro-américaines



Le responsable de la commission et vice-président du Sénat, Burhanullah Shinwari, a ainsi déclaré à l'Agence France Presse : "Nous avons découvert que 47 civils, pour la plupart des femmes et des enfants, avaient été tués au cours d'une frappe aérienne et que neuf personnes avaient été blessées. Les victimes étaient toutes des civils et elles n'avaient aucun lien avec les talibans ou Al-Qaïda" ". Le haut responsable du gouvernement pro-occidental de Kaboul a conclu en mettant en garde que "si de tels événements se poursuivent, la population va prendre ses distances avec le gouvernement".


" Il n'y avait que trois hommes parmi les victimes. Toutes les autres étaient des femmes et des enfants", a assuré pour sa part Mohammad Asif Shinwari, membre de la commission d'enquête, confirmant que le groupe accompagnait la future mariée lorsqu'il a été frappé par le bombardement, dans une zone montagneuse. " Le dernier corps a été trouvé hier dans les débris, ce qui porte à 47 le nombre de morts, mais d'autres personnes sont toujours portées disparues" ", a-t-il poursuivi.


La coalition internationale sous commandement américain (Operation dite " Enduring Freedom, Liberté immuable ") avait rejeté ces accusations dans un premier temps, affirmant que "plusieurs insurgés " avaient été tués dans cette frappe aérienne. Officiellement, cet "incident du 6 juillet " fait toujours l'objet d'une enquête de la coalition…


COMMENTAIRE


Les nouvelles en provenance d'Afghanistan sont systématiquement passées sous silence par les grands medias occidentaux, ou reprises de la façon la plus anodine possible. Pourtant, ce qui se passe dans ce pays est dramatique et rappelle les heures les plus noires des massacres de civils commis par les Américains au Vietnam.


Car les forces étrangères en Afghanistan, qui comptent environ 70.000 soldats, notamment européens, sous les bannières de l'OTAN, sont très fréquemment accusées de provoquer la mort de civils dans leurs combats ou leurs bombardements contre les insurgés.


Selon le secrétaire général adjoint aux affaires humanitaires et coordonnateur des secours d'urgence de l'ONU, John Holmes, ce sont ainsi quelque 700 civils afghans qui ont été anéantis au cours des six premiers mois de 2008, dont au moins 255 par les forces internationales, la plupart au cours de frappes aériennes.


Ces opérations militaires, qui ont par ailleurs entraîné une hausse record de la production et du trafic d'opium, sont cyniquement intitulées "Liberté immuable". Elles sont la preuve tangible que la construction européenne, loin d'être une œuvre de paix, est au contraire une pourvoyeuse de guerre puisqu'elle assujettit les puissances européennes à la vision géostratégique dramatique du Choc des Civilisations qu'appellent de leurs vœux les Docteurs Folamour de la Maison Blanche.


L'Union Populaire Républicaine (UPR) réclame que la France se désolidarise de ces entreprises criminelles, responsables de massacres de femmes et d'enfants à répétition. La France doit retirer immédiatement les quelque 3.000 soldats français que Nicolas Sarkozy a envoyés sur place par solidarité euro-atlantiste et pour obéir aux instructions de George W. Bush et de son clan.


Union Populaire Républicaine
Source :
http://u-p-r.org/ab/index.php?page=article&id=59

           
Repost 0
Published by Julien B. - dans Chine - Asie
commenter cet article
14 avril 2008 1 14 /04 /avril /2008 01:19

Le Népal est un petit pays de l'Himalaya assez méconnu, sauf pour les alpinistes car il abrite les plus hauts sommets du Monde dont le fameux Everest gravi pour la première fois par le néo-zélandais Edmund Hillary en 1953. C'est aussi le pays du légendaire yéti, bien que certains témoins affirment avoir croisé "l'Abominable Homme des Neiges" dans le Tibet voisin (peut-être traverse t-il régulièrement la frontière en échappant aux contrôles des douaniers).


Jusqu'aux années 90, la monarchie semblait solidement installée au Népal, et bénéficiait d'un fort et réél soutien populaire. Mais comme souvent dans l'histoire, l'arrivée d'un "mauvais roi" (ou d'un roi qui n'était pas fait pour ce "métier", on pense à Louis XVI en France) - en l'occurence Gyanendra - a changé la donne et a conduit à renforcer l'opposition.


C'est dans ce contexte que le Parti Communiste du Népal (le maoiste, il y a 8 partis communistes au Népal je te dis pas le bordel) a déclenché une lutte armée en 1996.


Malgrè le soutien militaire de nombreuses grandes puissances, la monarchie a régulièrement perdu du terrain, laissant les maoistes controler une part toujours plus grande du territoire.


Ce sont surtout les USA et l'Inde qui ont soutenu le roi du Népal, pour des raisons différentes. L'administration Bush a ainsi accordé au Népal une aide militaire de 20 millions de dollars pour l'achat d'armement de haute technologie. Pour l'impérialisme US qui veut placer des bases militaires en Asie du Sud pour encercler sa grande rivale qu'est la Chine, le Népal est un pays stratégiquement important. Le soutien de l'Inde au roi du Népal s'explique par la crainte de voir ce pays devenir maoiste, et donc devenir une base arrière pour des forces maoistes qui sont très actives en Inde.


La lutte armée maoiste a cessé l'an dernier. Le Parti Communiste du Népal (maoiste) - classé comme organisation terroriste par les Etats-Unis - a décidé d'abandonner la voie armée pour embrasser la voie électorale.


L'organisation terroriste (d'après les Etats-Unis) semble (je dis semble car les résultats ne sont pas définitifs) avoir remporté les élections législatives du Népal, et un autre parti communiste (d'obédience marxiste-léniniste) réalise également d'excellents résultats. Le chef du Parti Communiste du Népal (maoiste), Prachanda, qui était il y a peu pourchassé par l'armée royale et ses soutiens impérialistes, semble avoir de réélles chances de devenir le prochain dirigeant du Népal.


Deja les partis capitalistes ne cachent pas leur désir de s'opposer par la force au verdict des urnes.....Tout ceci est bien connu, c'est même du réchauffé : les capitalistes ne sont démocrates qu'à partir du moment où ils sont majoritaires dans les urnes. Dès qu'ils deviennent minoritaires, tous les moyens sont bons (y compris et surtout la violence) pour s'opposer à la volonté populaire (et après ils déplorent telles de jeunes vierges effarouchées que les communistes sont méchants......).


Cette bonne performance électorale des maoistes (et des communistes en général) a été qualifiée de "surprenante" par nos journalistes "indépendants". On comprend que ces incultes soient surpris si ils s'étaient fait une opinion sur la situation politique au Népal en regardant un reportage d'Envoyé Spécial qui expliquait le plus sérieusement du monde que la population népalaise était effrayée par les maoistes. Curieux de voter massivement pour des gens qui vous terrorisent, du sado-masochisme de masse sans doute !

 

Cette victoire du Parti Communiste du Népal, si elle venait à se confirmer, serait plutôt une bonne nouvelle car elle impliquerait inévitablement un afffaiblissement des positions de l'impérialisme US dans la région.


Ceci dit méfiance avec le maoisme...... Pour des raisons différentes du trotskisme (qui lui est contre-révolutionnaire et naturellement atteint d'impuissance), le maoisme n'est pas une idéologie que je porte dans mon coeur. Si la révolution chinoise fut bénéfique pour le peuple chinois en terme d'élévation du niveau de vie, ceci ne m'empêche pas de considérer qu'elle aurait pu éviter bien des désastres (par exemple le Grand Bond en Avant) si elle n'avait pas été dirigée par un incompétent illuminé (et par dessus le marché pédophile) comme Mao. Je n'oublie pas non plus que la Chine maoiste apporta un soutien sans failles au régime du mongole frappadingue Pol Pot, alors qu'à l'inverse les vrais communistes (marxistes-léninistes) intelligents, respectables du Vietnam et d'URSS le condamnaient et l'ont d'ailleurs renversé par la force (qu'ils en soient remerciés). Et on pourrait aussi évoquer les pratiques intolérables de la guerilla maoiste du Pérou, le "Sentier Lumineux" (que certaines personnes inspirées qualifient de "Sentier illuminé") de Gonzalo, qui tranchent singulièrement avec l'activité des FARC, guerilla marxiste-léniniste, véritablement communiste de Colombie qui bénéficie d'un fort soutien populaire (contrairement au feu Sentier Lumineux que personne ne regrette). L'histoire du maoisme ne peut qu'amener à un jugement prudent, même si les maoistes du Népal ont l'air moins "fantasques", moins dingues que leurs homologues d'autres pays (en France il en reste 3 ou 4).

 

Quelques photos :


  Siège de l'organisation de jeunes du Parti Communiste du Népal, dommage d'avoir mis le portrait de Mao......




Discours de Prachanda, chef du Parti Communiste du Népal (maoiste)


Rassemblement public du Parti Communiste du Népal (maoiste)
Repost 0
Published by Julien B. - dans Chine - Asie
commenter cet article
11 avril 2008 5 11 /04 /avril /2008 02:24

Vous vous en doutiez certainement, la LCR de Monsieur Olivier Besancenot - toujours dans le sens du vent (ce qui explique la bienveillance des puissants à son égard) - soutient TOUTES les actions de protestation en faveur des moines tibétains (donc par ricochet en faveur des Etats-Unis et contre la Chine)......donc y compris les actions de l'officine de la CIA Reporters sans Frontières ! Agents de la CIA, j'vous disais.........


Communiqué de la LCR


Malgré la répression de l’armée chinoise, les manifestations continuent au Tibet. Le régime de Pékin veut faire taire toute revendication autonomiste ou indépendantiste du Tibet à l’approche des Jeux Olympiques de cet été. L’émotion est grande face à cette répression et trouve un écho dans les milieux sportifs. Les manifestations de soutien se multiplient, entre autres dans les pays limitrophes de la part de la jeunesse étudiante, et une délégation de Reporters sans frontières a réussi à perturber le départ de la flamme olympique de Grèce lundi 24 mars. La LCR s’est déjà prononcée pour le droit à l’autodétermination de la population tibétaine et elle se solidarise avec les manifestations de protestation contre la répression au Tibet. La réaction des différents gouvernements, à l’image de celle de N. Sarkozy est d’une grande timidité, en se bornant à demander au gouvernement chinois « davantage de retenue ». Les accords commerciaux, les contrats économiques signés, la pénétration du marché chinois, ont plus de poids que la défense des libertés démocratiques pour les gouvernements européens et des USA. Quant à la LCR, à l’occasion des J.O., elle soutiendra toutes les formes de manifestation en solidarité avec la population tibétaine victime de la répression, que ce soit au moment de la cérémonie d’ouverture ou pendant le déroulement des J.O. eux-mêmes.
 

La LCR (et les trotskistes en général) de Monsieur Besancenot a toujours soutenu le camp du capitalisme et de l'impérialisme.


Deja, à la veille de la seconde guerre mondiale, les hyènes trotskistes et leur chef Léon Bronstein (Trotski) demandaient au peuple soviétique de se révolter pour renverser le pouvoir du maréchal Staline. On peut penser ce qu'on veut de "Moustache" mais il faut admettre que cet appel de Trotski et de ses troupes insignifiantes était totalement inconscient et faisait le jeu des nazis. Une révolte du peuple soviétique à la veille du second conflit mondial aurait en effet provoqué une inévitable désorganisation de la défense de l'URSS (que Staline préparait depuis le début des années 30) dont les nazis n'auraient pas manqué de profiter ! Ils n'auraient eu ainsi aucun mal à vaincre l'URSS et donc à gagner la Seconde Guerre Mondiale, et aujourd'hui nous parlerions allemand au lieu de parler français (enfin de toute manière on va bientot passer à l'anglais).

 
Donc deja à l'époque, les trotskistes faisaient le jeu (peut-être involontairement ?) des nazis, c'est pour cette raison que les communistes utilisaient la douce étiquette "hitlero-trotskistes" pour les désigner.

 
Mais ces agents de l'impérialisme ne se sont pas arrêtés en si bon chemin ! Une fois le nazisme écrasé par la grande Union Soviétique, ils ont trouvé refuge auprès du nouveau grand ennemi de la Patrie du Socialisme : les Etats-Unis d'Amérique. C'est ainsi qu'en France, ils ont tout fait pour affaiblir le pouvoir du PCF et de la CGT grace à des financements de la CIA.


Au niveau international, ils sont par exemple allés jusqu'à soutenir le syndicat Solidarnosc de Lech Walesa - comportant pourtant nombre d'éléments antisémites - pour déstabiliser la Pologne Socialiste. Ils insultaient même le camarade Ho Chi Minh qui menait une lutte exemplaire pour la libération du Viet-Nam, et le camarade Ho Chi Minh fut donc obligé de faire taire de manière radicale la racaille trotskiste qui faisait là encore le jeu de l'impérialisme américain ! Il serait trop long de tout énumérer, mais toutes leurs prises de position au niveau international consistaient à condamner l'URSS, les pays socialistes et - par ricochet - à faire le jeu des Etats-Unis.

 
C'est vous dire qu'en tant que modeste connaisseur de cette idéologie dégueulasse, je ne suis pas surpris aujourd'hui de voir la LCR et Monsieur Besancenot soutenir des moines tibétains réactionnaires (donc les Etats-Unis) à coté desquels le pire des Ayatollah ferait figure de dangereux progressiste !


Plus que jamais, nous devons dénoncer la pourriture trotskiste qui a toujours mis toute son énergie pour combattre, insulter et calomnier le communisme et ses militants, de concert et sous les applaudissements des grands bourgeois capitalistes, des médias, du show-biz,  de la jet-set,..... ! Le trotskisme comme le capitalisme doit être écrasé !

 


 


Repost 0
Published by Julien B. - dans Chine - Asie
commenter cet article
26 mars 2008 3 26 /03 /mars /2008 00:53
file_200822_62773-copie-1.jpg

Après être restés sur leur réserve dans un premier temps, le Président de la République Nicolas Sarkozy et le Ministre des Affaires Etrangères Bernard Kouchner se sont totalement lancés dans la propagande anti-chinoise entourant les évènements du Tibet en appelant la Chine à la retenue, en n'excluant pas l'hypothèse du boycott de la cérémonie d'ouverture des JO et en décidant d'inviter le Dalai-Lama en France pendant les Jeux Olympiques entre le 15 et le 20 août !


Par ces prises de positions, Sarkozy et sa clique n'ont fait que répondre aux pressions de l'officine de la CIA Reporters sans frontières dirigée par Robert Ménard (dont nous parlerons demain) mais aussi des principaux dirigeants du Parti $ocialiste.


Ce week-end, Pierre Moscovici - candidat à la direction du P$ - dénonçait dans un entretien au "Journal du Dimanche" le "silence assourdissant" du président de la République Nicolas Sarkozy sur la situation au Tibet, disant attendre de "la France, mais aussi de la communauté internationale, des paroles extrêmement fermes à l'égard de la Chine".


De son côté,Jack Lang appelait le ministre des Affaires étrangères, Bernard Kouchner, à "sortir de sa réserve" tout en souhaitant que le dalai-lama soit invité à Paris.


Tout ceci n'est pas sans nous rappeler les cris d'orfrai poussés par toute la gauche bobo bien-pensante lors de la visite de Kadhafi en France (qui avait été l'occasion pour moi de féciliter pour une fois - toute proportion gardée - une action de Nicolas Sarkozy, voir : http://fn-populaire-et-social.over-blog.com/article-14522560.html), une gauche bobo bien-pensante dont le seul souci est de coller au plus près à la pensée unique qui règne dans sa clientèle de petits-bourgeois.


Un sondage CSA pour Reporters sans frontières publié par Libération dit d'ailleurs qu'une majorité de français sont pour le boycott de la cérémonie d'ouverture des Jeux olympiques à Pékin, à 53% contre 42% (ce qui n'est pas une majorité si écrasante compte tenu du flot de propagande ininterrompu). Et je suis prêt à parier (même si je n'ai aucune preuve formelle à avancer) que les partisans du boycott se retrouvent majoritairement dans la clientèle de petits-bourgeois (ou de bobos) du Parti $ocialiste (et des autres).


Car il faut savoir que les bobos, malgrè leurs grands airs et leur complexe de supériorité, sont en réalité des gens dont la culture vole bas, en tout cas bien plus bas que celle des "beaufs" ou des "français moyens" qu'ils méprisent ouvertement avec l'arrogance qui les caractérise. Ce sont des gens qui préfèrent passer leur temps à s'amuser et à consommer plutot qu'à lire un bon bouquin ce qui explique qu'ils n'y connaissent absolument rien aux questions de droit international ou de géopolitique. Ils étalent ainsi leur inculture partout (la culture c'est comme la confiture, moins on en a plus on l'étale d'après Pierre Desproges) et ne "raisonnent" qu'en surfant sur l'émotionnel véhiculé par les médias de masse. D'ailleurs il est intéressant de savoir qu'une étude a démontré que les "petites gens" des classes populaires (c'est à dire les "beaufs" et les "français moyens" d'après les bobos) ont en moyenne moins confiance dans "leurs" médias (et ont donc une moindre propension à les croire) que les personnes appartenant aux classes sociales plus élevées (où nous retrouvons les bobos) ce qui tend à confirmer que l'éducation nationale - loin de former des esprits critiques - n'est qu'une fabrique de pions bien obéissants (ou de crétins pour reprendre le titre d'un livre).


En plus de privilégier l'émotion à la raison, l'autre caractéristique essentielle de la gauche bobo bien-pensante (liée à la première) est sa soumission totale à l'idéologie droit-de-l'hommiste, au point qu'elle considère que les droits de l'homme sont tout et que les droits économiques et sociaux sont rien. En son temps et alors que l'idéologie droit-de-l'hommiste était pourtant bien moins présente, Karl Marx critiquait deja "les soi-disant droits de l'homme qui ne sont rien d'autre que les droits de la société civile bourgeoise, c'est à dire de l'homme égoiste, de l'homme séparé de l'homme et de la communauté". Dans un autre registre mais de manière tout aussi juste, Joseph de Maistre critiquait la prétention universelle des droits de l'homme quand il écrivait que "Les droits de l'homme n'existent pas. Il n'y a point d'homme dans le monde. J'ai vu, dans ma vie, des français, des italiens, des russes,......mais quant à l'homme, je déclare ne l'avoir rencontré de ma vie".


Sans remonter aussi loin et dans cette même optique de critique de la toute-puissance de l'idéologie droit-de-l'hommiste, je ne peux que conseiller à tous - y compris et peut-être surtout aux sociaux-démocrates qui pourraient passer par hasard - la lecture du texte de Jean Bricmont "Une gauche endormie par l'hypocrisie impériale" :

http://www.monde-diplomatique.fr/2006/08/BRICMONT/13824

Petit bémol cependant sur le titre du texte : au regard des évènements récents, je pense que nous ne pouvons plus parler d'une gauche endormie par l'hypocrisie impériale mais bien d'une gauche (dans sa version bobo bien-pensante) fer de lance de l'impérialisme.


Et dire qu'il y a encore des gens sincèrement de gauche pour voter et appeler à voter pour des candidats du P$, ça serait drole si ce n'était si tragique......

 

 

Repost 0
Published by Julien B. - dans Chine - Asie
commenter cet article
15 mars 2008 6 15 /03 /mars /2008 21:52
devis.jpgUn communiqué du PRCF (Pole de Renaissance Communiste en France) qui exprime bien mieux que moi ce que je voulais à peu près écrire sur les évènements du Tibet. Bonne lecture.

A l'approche des J.O. de Pékin, la campagne anti-chinoise prend de l'ampleur comme on pouvait s'y attendre. Les Etats-Unis, qui ont de loin le plus fort taux de citoyens incarcérés (surtout des Noirs, comme par hasard) par rapport à la population totale, et qui pratiquent ouvertement la torture à Guantanamo, donnent des leçons de "droits de l'homme" à la République populaire chinoise.

Celle-ci a surtout le tort, à leurs yeux, de défendre ses intérêts nationaux sans subordonner son développement au "nouvel ordre mondial" voulu par Washington.

Bush est aidé dans cette tâche par l'Union européenne, dont la principale occupation est de broyer les acquis sociaux de ses Etats membres et de piétiner les référendums français et néerlandais qui avaient recalé la constitution européenne.

Aujourd'hui, l'impudence des pays capitalistes dominants est à son comble: ceux qui occupent et martyrisent l'Irak, ceux qui soutiennent les massacres de Palestiniens par l'armée israélienne, ceux qui ont détruit, occupé et dépecé la Yougoslavie, se permettent de conseiller la "modération" à la Chine à propos de la situation au Tibet ! Balayez devant votre sanglante porte messieurs les impérialistes !

Concernant le Tibet, le PRCF invite d'abord les progressistes à être plus que vigilants à l'égard des "informations" délivrées par les médias capitalistes: on se souvient en effet de la manière dont les médias du capital ont aidé à déclencher la guerre contre l'Irak ou à déstabiliser la Roumanie en diffusant d'énormes mensonges sans oublier l'incendie du Reichstag que Goering avait tenté d'attribuer aux communistes! On se souvient aussi de la manière dont est systématiquement utilisée une image montrant un jeune chinois face à un tank sur la place Tienanmen:; il s'agit pour nos médias d'"héroïser" la "résistance" des "étudiants chinois" face à l'armée populaire chinoise (sic) alors qu'en
réalité, dès l'image suivante, jamais montrée aux téléspectateurs, l' "étudiant" entre tranquillement dans le tank car il fait manifestement partie de son équipage.

D'autre part le PRCF rappelle qu'il n'y a jamais eu, d'une part, une méchante Chine populaire envahissant le Tibet et d'un autre côté, un gentil Etat tibétain tourné vers la "spiritualité". En réalité, avant l'union de la chine et du Tibet, ce territoire était livré à une barbare exploitation féodale, aux superstitions magiques les plus grossières, au cléricalisme monacal le plus moyenâgeux et à la misère de masse.

Les communistes sont des partisans de principe du "droit des nations à disposer d'elles-mêmes" (Lénine), mais ce droit ne saurait être associé au "droit"' pour les impérialistes de déstabiliser les pays qui échappent à son emprise et d'aider à y rétablir, sous couvert d'indépendance nationale, les anciennes classes féodales dépossédées par la Révolution chinoise. Ce sont ces classes privilégiées, les pires ennemies qui soient des ouvriers et des paysans du Tibet, qui poussent l'actuel Dalaï Lama à prendre la tête d'une révolte dont on ne voit que trop, par son encadrement clérical et par les soutiens douteux qu'elle obtient en Occident, qu'elle ne profitera ni à la République populaire de Chine, ni aux peuples du Tibet.

Plus que jamais la lutte pour l'indépendance nationale des peuples ne saurait être détachée de la lutte pour le socialisme, contre l'impérialisme et contre le capitalisme.


Voir aussi "5 octobre 1989 : le Nobel pour le Dalai-Lama" :

http://fn-populaire-et-social.over-blog.com/article-12516319.html

"Halte à la propagande anti-chinoise" :

http://fn-populaire-et-social.over-blog.com/article-15919568.html


Repost 0
Published by Julien B. - dans Chine - Asie
commenter cet article

Présentation

  • : Pour le Socialisme et l'Indépendance Nationale
  • Pour le Socialisme et l'Indépendance Nationale
  • : Vous voulez adhérer à notre organisation, nous poser des questions, nous donner des conseils pour l'amélioration du blog, faire connaissance autour d'un pot virtuel, nous insulter,...... Vous voulez nous aider à la rédaction d'articles ou vous avez des idées de sujets que nous pourrions aborder ? Alors n'hésitez pas à nous contacter à l'adresse suivante : socialismesouverainete@yahoo.fr
  • Contact

Recherche

Socialisme & Souveraineté

Rejoignez Socialisme&Souveraineté

socialismesouverainete@yahoo.fr

Avertissement

Socialisme et Souveraineté est une organisation créée le 11 Novembre 2009. Les articles publiés avant cette date sont conservés à titre d'archives, mais ne réflètent pas nécessairement la ligne du mouvement. Toute remarque courtoisement exposée sera bienvenue.

Joins la Dissidence !

Notre petit bonhomme de chemin

Wikio - Top des blogs - Politique