Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
8 avril 2011 5 08 /04 /avril /2011 23:37

Notre mouvement est resté très silencieux sur les évènements de Côte d’Ivoire depuis la présidentielle de Novembre dernier.

Replaçons un peu le contexte : cette ancienne colonie française, passée du « miracle » des années 60 au « mirage » suite à la baisse des prix des matières premières sur lesquelles se fonde son économie (premier exportateur mondial de cacao), fut l’un des plus grands receveur d’immigrants venus de ses voisins du Nord (Burkina Faso, Mali), majoritairement musulmans, alors que la Côte d’Ivoire est aux deux tiers chrétienne ou animiste. La « présidence » de Félix Houphouët-Boigny laisse place en 1993 à Henri Konan Bédié, qui utilise le concept « d’ivoirité » de son prédécesseur pour rendre inéligibles les ivoiriens issus de l’immigration. Les tensions qui croissent entre natifs et migrants, chrétiens et musulmans mène au coup d’Etat du général Robert Gueï, en 1999, qui finit par céder le pouvoir à Laurent Gbagbo suite aux élections de 2000, pendant que de nombreuses candidatures étaient encore invalidées (dont celle d’Alassane Ouattara, musulman libéral du nord). Opéré par des militaires « nordistes » entraînés au Burkina Faso, le coup d’état de 2002 manque de prendre la ville-poumon du pays, Abidjan (la capitale politique étant Yamoussoukro, au centre), et aboutit à la division du pays en deux parties, selon une ligne sud-ouest – nord-est. Sous le prétexte officiel de protéger quelques milliers de ressortissants européens et autres non-africains, détenteurs de la plupart des entreprises industrielles locales, les forces françaises, toujours présentes depuis l’indépendance en 1960, imposent la ligne de démarcation, et la France tente d’organiser un gouvernement de conciliation dans les accords de Linas-Marcoussis suivis de ceux d’Accra (capitale du Ghana voisin). Aucun de ces accords ne sera concluant. Plusieurs accords plus tard, et bien plus encore de massacres, dont quelques uns imputables à l’armée française (en 2004 notamment, quand eut lieu l’assaut de l’armée ivoirienne contre des soldats français à Bouaké, auquel l’armée française répond en détruisant l’aviation ivoirienne), les accords de Ouagadougou (capitale du Burkina Faso) de 2007 prévoient une présidentielle devant réunifier le pays. Elle n’a eu lieu qu’en Novembre 2010.

Début Décembre, les résultats du second tour (le premier avait placé Gbagbo en tête, Ouattara en second et Konan Bédié en troisième) sont annoncés par une commission électorale indépendante, qui clame la victoire de Ouattara avec 54% des voix, avant que le conseil électoral national (favorable au président sortant) ne prétende que Gbagbo l’emportait avec 51% des voix. Rapidement, l’ONU, plusieurs pays africains et l’Union Africaine au final reconnaissent la victoire de Ouattara. Celle-ci est pourtant vivement contestée par le pouvoir sortant : le Nord a voté majoritairement Ouattara, le Sud et Abidjan Gbagbo. Et avec moultes accusations de fraudes et d’intimidations des votants contre chaque camp. Faute d’un nouveau décompte demandé par Gbagbo, le pays est revenu pour quatre mois à sa division Nord-Sud, pendant que plusieurs centaines de meurtres étaient commis. Fin Mars, le camp Ouattara réalise une offensive éclair qui lui permet de conquérir le Sud, exception faite d’une partie d’Abidjan, où Gbagbo résiste avec les forces qui n’ont pas encore fait défection, et ses partisans civils (dont les Jeunes Patriotes). Alors que la pression sur les européens encore sur place s’intensifie, la France y voit matière à faire passer son contingent de moins de mille à 1650 hommes.

Le 4 Avril, les troupes de l’ONUCI (forces de l’ONU en Côte d’Ivoire, censées assurer la protection des civils depuis 2004) et l’armée française soutiennent l’assaut de Ouattara sur Abidjan. Le prétexte est la résolution 1975 de l’ONU, obtenue par la France et la Nigéria, pour neutraliser les armes lourdes utilisées contre les civils – un moyen efficace de s’assurer que, dans un moment désespéré, le camp Gbagbo ne se servira pas de ses dernières armes contre les infrastructures où des entreprises telles que Bouygues ou Bolloré sont impliquées.

Contrairement à des blogueurs amis, Socialisme & Souveraineté n’a pas pris de position tant il est difficile d’être certain de l’issue réelle de l’élection. La rapidité avec laquelle la victoire de Ouattara fut reconnue par les pays occidentaux peut inspirer la méfiance. Quant à l’intervention française, une enquête s’avère rapidement nécessaire tant cette entrée brutale de nos troupes dans le conflit, dont l’issue ne fait maintenant plus de doute en faveur d’Ouattara, apparaît éloignée de l’objectif de protection des civils. La situation de la Côte d’Ivoire n’est pas du tout celle de la Libye : déjà parce que le conflit est déjà en grande partie réglé, et parce que même si la pratique du pouvoir de Laurent Gbagbo de  2000 à 2010 est discutable d’un point de vue démocratique, s’il se trouvait qu'il était le réel vainqueur des élections de Novembre dernier, alors on ne pourrait le comparer à un despote comme Kadhafi, Bachar El-Assad, ou il y a peu encore Ben Ali et Moubarak. Et la prise du pouvoir par Ouattara ne saurait alors être assimilée à la victoire de la démocratie. Certes, l'ONU a pourtant reconnu la victoire de Ouattara, en reconnaissant des plaintes de l'autre camp sur des fraudes possibles, mais en précisant que cela n'inverserait de toute façon pas le résultat. Mais si l'ONU s'était trompé, ou avait menti? Pourquoi faudrait-il nécessairement croire en l'objectivité d'une organisation construite pour que les nations les plus puissantes y disposent de veto, et composée d'un grand nombre de pays non-démocratiques?

Notre mouvement exige la clarté sur les raisons de l’intervention des troupes françaises, et leur désengagement le plus rapide des combats. Et que soit proposée au nouveau pouvoir ivoirien une consultation du peuple pour savoir s’il tolère vraiment la présence d’une force armée étrangère – française en l’occurrence-, depuis des décennies, sur son sol.

Quelques liens :

Point sur la situation en Février dernier par une analyste de l’université de Sherbrooke (Canada) :

http://perspective.usherbrooke.ca/bilan/servlet/BMAnalyse?codeAnalyse=1296

L’offensive-éclair de Ouattara fin mars :

http://www.jeuneafrique.com/Article/ARTJAJA2621p010-013.xml0/france-nigeria-liberia-etats-uniscote-d-ivoire-les-secrets-d-une-offensive-eclair.html

Alain Juppé sur LCP mardi 5 avril :

http://www.lcp.fr/videos/reportages/14228-cote-d-ivoire-le-point-sur-la-situation-mardi-soir

La Côte d’Ivoire en proie aux conflits ethniques :

http://www.parismatch.com/Actu-Match/Monde/Actu/Cote-d-Ivoire-les-conflits-ethniques-a-leur-apogee-269895/

Abidjan en plein chaos :

http://www.lexpress.fr/actualite/monde/cote-d-ivoire-des-quartiers-d-abidjan-livres-aux-miliciens_980932.html

L’ONU demande des corridors humanitaires :

http://www.jeuneafrique.com/Article/ARTJAWEB20110408130247/onu-laurent-gbagbo-guerre-alassane-dramane-ouattaracote-d-ivoire-l-onu-demande-la-creation-de-corridors-humanitaires.html

 

 

Repost 0
Published by Socialisme&Souveraineté - dans International
commenter cet article
7 avril 2011 4 07 /04 /avril /2011 23:46
L'actualité par thème des dernières 48 heures    
     
     
Courants politiques    
     
Les Français approuvent le projet socialiste    http://www.lexpress.fr/
     
     
Economie générale    
     
Croissance chinoise lente mais constante    http://www.contrepoints.org/ 
Appel pour un audit de la dette grecque il y a 4 semaines   http://www.decapactu.com/
Le déficit public révisé à la baisse à 5,7% du PIB    http://www.lefigaro.fr
Déficit commercial record de 6,55 milliards d'euros    http://www.liberation.fr/
Blog - La croissance française devrait accélérer, selon l'Insee    http://www.lemonde.fr/
Le déficit commercial a atteint un niveau record en février    http://tempsreel.nouvelobs.com/
Sarkozy annonce des contrôles «plus précis et plus exigeants» envers les chômeurs    http://www.liberation.fr/
Sarkozy propose une indexation des salaires sur les dividendes    http://www.liberation.fr/
     
     
Environnement    
     
OGM : l’Union Européenne au service de Monsanto   http://gaulliste-villepiniste.hautetfort.com/
Le pôle écologique du PS veut aller plus loin sur le nucléaire    http://tempsreel.nouvelobs.com/
Le PS ne se sort pas du nucléaire    http://www.slate.fr/
     
     
Extrême-Orient    
     
Nouvelle exaction du clan Ouattara ? L'ambassade du Japon a t-elle été attaquée pour avoir contribué à la transparence ?   http://www.comite-valmy.org/
Nouveau tremblement de terre au Japon    http://www.contrepoints.org/ 
     
     
Institutions    
     
Des propositions du PS approuvées même à droite, selon un sondage    http://www.lemonde.fr/
Réforme de la garde à vue : Fillon veut "une mission d'audit et de suivi"    http://www.lemonde.fr/
     
     
International    
     
Budget : Obama ne convainc pas    http://www.lefigaro.fr
     
     
Matières premières    
     
Le pétrole au-dessus des 110 dollars à New York, 1ère fois depuis 2008    http://www.leparisien.fr/
Le baril de pétrole en hausse continue à New York    http://www.lemonde.fr/
     
     
Politique française    
     
L'UMP au secours du PS    http://www.agoravox.fr/
Sarkozy au Japon, pour le meilleur et pour le pire    http://gaulliste-villepiniste.hautetfort.com/
Nicolas Sarkozy nous lègue une bulle immobilière    http://gaulliste-villepiniste.hautetfort.com/
Deux visions de gauche de la montée du FN    http://gaulliste-villepiniste.hautetfort.com/
Inéligibilité: le Conseil constitutionnel rejette la requête de Huchon    http://www.france24.com/
L'espoir de Huchon d'échapper à une inéligibilité amenuisé    http://www.leparisien.fr/
Quand Frédéric Mitterrand commet un "tontonticide..."    http://www.lexpress.fr/
La bataille contre la primaire PS fait pschiit    http://www.lexpress.fr/
Le salut nazi d'un élu FN soulève l'indignation à la Région Rhône-Alpes    http://www.liberation.fr/
Réforme de la garde à vue : Fillon veut "une mission d'audit et de suivi"    http://www.lemonde.fr/
Nucléaire, pouvoir d'achat... Sarkozy critique le programme du PS    http://www.lemonde.fr/
Petit couac au Sénat sur la "légalité" de la primaire PS    http://www.lemonde.fr/
Le pôle écologique du PS veut aller plus loin sur le nucléaire    http://tempsreel.nouvelobs.com/
Projet du PS pour 2012 : l'Obs décerne ses palmes    http://tempsreel.nouvelobs.com/
Bachelay, l'homme-patchwork du projet PS pour 2012    http://www.rue89.com/
     
     
Proche-Orient    
     
Palestine : Un crime impuni de plus à Jénine ?    http://www.causeur.fr/
     
     
Syndicalisme    
     
Les enseignants CGT entrent au Conseil National de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche    http://humanite.fr/fil_rouge
     
     
Union Européenne    
     
Première hausse des taux depuis trois ans en zone euro    http://www.lefigaro.fr
La crise dans la zone euro    http://www.liberation.fr/
Repost 0
Published by Socialisme&Souveraineté - dans Revues de presse
commenter cet article
3 avril 2011 7 03 /04 /avril /2011 22:59
L'actualité par thème des dernières 48 heures    
     
     
Economie générale    
     
Inflation en Chine : +5% hier   http://www.contrepoints.org/ 
     
Croissance sans innovation en Chine hier   http://www.contrepoints.org/ 
     
Appel pour un audit de la dette grecque   http://www.decapactu.com/
Nicolas Sarkozy nous lègue une bulle immobilière    http://gaulliste-villepiniste.hautetfort.com/
     
     
International    
     
Obama s'apprête à annoncer officiellement sa candidature à un second mandat    http://www.france24.com/
     
     
Politique française    
     
Deux visions de gauche de la montée du FN    http://gaulliste-villepiniste.hautetfort.com/
Copé, Fillon : la discorde chez la majorité    http://gaulliste-villepiniste.hautetfort.com/
Le vote FN est, logiquement, un vote social    http://gaulliste-villepiniste.hautetfort.com/
Affaire Tapie : les députés PS visent Christine Lagarde    http://www.lefigaro.fr
Raffarin appelle Fillon à plus de «loyauté»     http://www.lefigaro.fr
A Hanovre, Fillon et Merkel professent leur foi en l'avenir de l'Europe    http://www.france24.com/
Sarkozy annonce le regroupement "sans délai" de tous les Français d'Abidjan    http://www.france24.com/
Raffarin demande à Fillon d'afficher sa «loyauté» envers Sarkozy    http://www.leparisien.fr/
Affaire Tapie: Lagarde envisage de poursuivre le PS    http://www.lexpress.fr/
Fillon doit afficher sa "loyauté" envers Sarkozy, selon Raffarin    http://www.lexpress.fr/
Les Verts et le PS polémiquent sur la sortie du nucléaire    http://www.liberation.fr/
Les électeurs de droite préfèreraient Fillon comme candidat en 2012    http://www.liberation.fr/
Les écolos espèrent imposer la sortie du nucléaire dans les esprits… et au PS (par Stéphane Alliès)    http://www.mediapart.fr/articles/feed
Le PS défend un projet "bien à gauche" et "moderne" pour 2012    http://www.lemonde.fr/
Les électeurs de droite préfèrent Fillon à Sarkozy    http://www.lemonde.fr/
Chat - Que vaut le projet du PS ?    http://www.lemonde.fr/
Les 20 propositions du PS pour 2012    http://tempsreel.nouvelobs.com/
Jean-Marc Ayrault : "Christine Lagarde perd son sang-froid"    http://tempsreel.nouvelobs.com/
Copé juge "suicidaires" des candidatures multiples à droite en 2012    http://tempsreel.nouvelobs.com/
Sondage : les électeurs de droite préfèrent Fillon à Sarkozy    http://tempsreel.nouvelobs.com/
Sexe et violence, ces informulés du racisme que le FN manipule    http://www.rue89.com/
Etat, jeunesse, investissement : les 20 mesures du PS pour 2012    http://www.rue89.com/
Nankin, Sarkozy et DSK    http://www.slate.fr/
     
     
Proche-Orient    
     
Non à l'agression impérialiste en Libye !Bureau national du Comité Valmy    http://www.comite-valmy.org/
Libye : Aube de l'odyssée ou cheval de Troie par Djamel Labidi    http://www.comite-valmy.org/
     
     
Syndicalisme    
     
Scandale dans les départements d'Outre-Mer (un communiqué de la CGT Mines-Energie)    http://humanite.fr/fil_rouge
     
     
Théorie économique    
     
Comment des valeurs subjectives peuvent-elles se traduire en prix objectifs ?   http://www.contrepoints.org/ 
     
     
Matières premières    
     
La CGT Mines-Énergie : Hausse des prix du gaz : blague de mauvais goût    http://humanite.fr/fil_rouge
Besson veut revoir les prix du gaz    http://www.lexpress.fr/
L'envolée des prix du gaz et de l'essence met le gouvernement sous pression    http://www.liberation.fr/
Le gouvernement s'inquiète (enfin) du prix du gaz    http://www.liberation.fr/
Le prix du gaz pourrait encore augmenter de 7,5% en juillet    http://tempsreel.nouvelobs.com/
Prix de l'essence : vers une "contribution" des pétroliers ?    http://tempsreel.nouvelobs.com/
     
     
Environnement    
     
Catastrophe nucléaire = faillite d'un système   http://www.decapactu.com/
Repost 0
Published by Socialisme&Souveraineté - dans Revues de presse
commenter cet article
1 avril 2011 5 01 /04 /avril /2011 15:53

Ceci n'est pas un poisson d'Avril

 

 

 

 

Les membres de Socialisme & Souveraineté ont décidé, au début du mois de Mars, la bimensualisation du journal. Ce qui fait qu'il n'y aura pas de numéro de Mars, la prochaine publication ayant lieu fin Avril.


Actuellement, la rédaction du programme annoncé depuis le début de l'année occupe une grande partie de notre temps militant.


Mais ne vous inquiétez pas, votre revue préférée reviendra !

Repost 0
Published by Socialisme&Souveraineté - dans Journal Socialisme&Souveraineté
commenter cet article
29 mars 2011 2 29 /03 /mars /2011 23:35

    Plutôt que de faire une déclaration redondante, Socialisme & Souveraineté vous invite à consulter la réaction de l'association Voltaire République aux résultats des cantonales :

 

   Soyons immodestes pour une fois même si cela n'est pas dans un jour de gloire. Voltaire République a eu raison sur toute la ligne depuis ses dernières publications sur le soit-disant front républicain, sur l'étiage des voix du FN.

   Non! Décidément l'électeur du FN n'est pas un gros con, comme le clame la germanopratine de service de France Inter. C'est simplement un citoyen comme vous et nous, que nous croisons dans la rue, côtoyons voire invitons à notre table. Partant de ce constat, il est urgent de dire que c'est aussi un citoyen de qui nous pouvons exiger de prendre ses responsabilités et d'entériner par son vote l'acceptation d'une politique économique et sociale qui irait à son encontre, si par effet électoral, le parti pour lequel il vote arrivait au pouvoir.

 

La suite sur :

 

http://voltaire.republique.over-blog.com/article-premier-parti-de-france-confirme-l-abstention-70390540.html

Repost 0
Published by Socialisme&Souveraineté - dans National
commenter cet article
28 mars 2011 1 28 /03 /mars /2011 22:28
L'actualité par thème des dernières 48 heures
Economie générale
Le prix de lessence  http://www.alternatives-economiques.fr/
Taux trop bas, prix trop hauts hier http://www.causeur.fr/
Peut-on déterminer un juste prix ?  http://www.contrepoints.org/ 
Appel pour un audit de la dette grecque http://www.decapactu.com/
Prix du gaz : +5,2% au 1er avril  http://tempsreel.nouvelobs.com/
Croissance inchangée à 1,5% pour l'année 2010  http://tempsreel.nouvelobs.com/
Environnement
Les risques induits par les toxines Bt des OGM sont-ils bien évalués ?  http://www.pseudo-sciences.org/
Catastrophe nucléaire = faillite d'un système http://www.decapactu.com/
Nucléaire: la promesse bidon de Sarkozy  http://www.liberation.fr/
Extrême-Orient
Nouvelles images choc du tsunami au Japon  http://www.lefigaro.fr
La discrétion du gouvernement pose question au Japon  http://fr.reuters.com/
Dix idées fausses sur le séisme et le tsunami au Japon  http://www.rue89.com/
Institutions
Le PS soutient la mobilisation du 29 mars pour une justice respectée  http://humanite.fr/fil_rouge
La justice réclame de nouveau plus de moyens  http://www.lemonde.fr/
Politique française
Pourquoi Marine Le Pen monte http://www.alternatives-economiques.fr/
Lettre ouverte à quelques compagnons tentés par le vote FN  http://gaulliste-villepiniste.hautetfort.com/
Non, le FN n’a pas fait 11% !  http://www.causeur.fr/
La gauche s’impose aux cantonales, le FN ne transforme pas l’essai  http://www.contrepoints.org/ 
Laïcité : Copé regrette que Fillon ne joue pas «collectif»  http://www.lefigaro.fr
Résultats des cantonales : les clichés sur le coma dépassé du PCF volent en éclat  http://humanite.fr/fil_rouge
Copé reproche à Fillon sa "posture" et de ne pas "jouer collectif"  http://www.france24.com/
Un ex-conseiller de Sarkozy appelle les musulmans à porter une "étoile verte"  http://www.leparisien.fr/
Copé reproche à Fillon de "ne pas jouer collectif"  http://www.lexpress.fr/
Cantonales: le bond du FN dans l'entre-deux tours  http://www.lexpress.fr/
«L'abstention et l'enracinement du FN devraient inciter le PS à ne pas pavoiser»  http://www.liberation.fr/
Débat sur la laïcité: Copé reproche à Fillon sa «posture»  http://www.liberation.fr/
Le discours social du FN gagne du terrain syndical  http://www.liberation.fr/
Ces fractures françaises que révèle la percée du FN (par Mathieu Magnaudeix)  http://www.mediapart.fr/articles/feed
La défaite des Balkany-Sarkozy dans le 92 (par Marine Turchi)  http://www.mediapart.fr/articles/feed
Martine Aubry «en situation» pour 2012, ils y croient (par Stéphane Alliès)  http://www.mediapart.fr/articles/feed
Copé reproche à Fillon de ne pas "jouer collectif"  http://www.lemonde.fr/
Sarkozy, seul candidat en 2012 ? Fillon et Juppé se tiennent prêts  http://www.rue89.com/
Proche-Orient
Journalistes arrêtés en Libye : Emmanuel Hoog, PDG de l’AFP écrit au colonel Kadhafi  http://www.afp.com/ 
Sans nouvelles de deux envoyés spéciaux de l’AFP en Libye  http://www.afp.com/ 
Un plan Chavez pour la Libye ? Où ça ?  http://www.causeur.fr/
Syrie, Libye : Hugo Chavez a tout compris  http://www.causeur.fr/
Non à l'agression impérialiste en Libye !Bureau national du Comité Valmy http://www.comite-valmy.org/
Libye : Moscou invite à vérifier les données sur les victimes civiles  http://www.comite-valmy.org/
Libye : Ankara propose sa médiation (TV)  http://www.comite-valmy.org/
Libye : que signifie la prise de commandement de l'OTAN ?  http://www.lemonde.fr/
Libye : quand l'oligarchie impérialiste reprend l'offensive …  http://rebellion.hautetfort.com/
Des élections législatives organisées en septembre en Egypte  http://fr.reuters.com/
Dieudonné est en Libye pour soutenir Kadhafi  http://www.rue89.com/
Santé
Des pistes pour garantir la santé au travail  http://www.liberation.fr/
Société
Grève à GM Strasbourg contre les accords passés en 2010  http://www.liberation.fr/
Souverainisme
Discours de François Asselineau du 13 février 2010 – Situation mondiale, européenne et française il  http://www.u-p-r.fr/
Repost 0
Published by Socialisme&Souveraineté - dans Revues de presse
commenter cet article
18 mars 2011 5 18 /03 /mars /2011 00:42

Tribune libre de Pablito Waal

A l’heure où j’écris ces lignes, le Conseil de Sécurité de l’ONU n’a pas encore tranché sur une intervention aérienne en Libye, qui serait probablement menée par la France, le Royaume-Uni et les USA pour stopper l’avancée des forces de Kadhafi écrasant l’insurrection populaire libyenne commencée il y a un mois.

Comme beaucoup, à commencer par les rebelles libyens eux-mêmes il y a encore quelques jours, je pense qu’une intervention terrestre des armées occidentales serait une grave erreur : outre son coût, financier et humain, elle risquerait de faire se retourner une partie du peuple libyen en faveur du tyran, en suscitant une résistance nationale.

Mais ça ne semble pas être la revendication du gouvernement français, qui en resterait à des actions ciblées depuis les airs. Je reste sceptique : si ces opérations renversaient réellement la donne, les rebelles libyens seraient-ils encore maîtres de leur mouvement ?

J’aurais voulu poster cet article il y a plusieurs jours, avant que l’actualité japonaise ne m’en éloigne. Il y a quelques jours, les forces « loyales » au régime n’étaient pas encore aux portes de Benghazi, et on parlait encore d’une possible victoire de l’opposition. A ce moment, Nicolas Sarkozy eut ce qui fut sans doute l’une des seules initiatives honorables de son quinquennat : cesser de reconnaître le régime de Kadhafi comme détenteur de l’autorité en Libye, et reconnaître le Conseil National de Transition de Benghazi comme seul interlocuteur.

Cette décision lui fut reprochée : parce qu’il se mêlait de ce qui ne le regarde pas, ou, pour certains, parce qu’il faisait le jeu de l’impérialisme – ou le pratiquait lui-même.

Son appel à des frappes en Libye (qui ne semblaient pas encore nécessaires à ce moment, les insurgés étant à mi-chemin entre Benghazi et Tripoli) a suscité une réaction majoritairement négative des français. Sans être partisan des frappes, du moins au moment où elles furent proposées, et encore moins d’une intervention terrestre, je ne trouve pas cette réaction saine, car elle repose sur plusieurs tendances du « bon sens populaire » assez contestables.

D’abord le « ce qui se passe en Libye ne nous concerne pas » est bien évidemment absurde. D’abord sur le plan étroitement matériel, ce pays fournisseur de pétrole, impliqué – pour notre déshonneur – dans la « gestion » européenne de l’immigration, et jadis dans le terrorisme international,  ce pays a un impact sur nous. Ensuite, parce que la notion de souveraineté que défend notre mouvement ne peut s’interpréter comme un absolu éliminant toute autre considération morale. La souveraineté est un instrument qui permet la démocratie (et l’Union Européenne ne respecte ni la souveraineté nationale, ni la démocratie, d’où la nécessité de la combattre). Mais utiliser la souveraineté pour protéger un dictateur – car c’est, à l’heure actuelle, vers ce scénario que l’on s’achemine si rien n’est fait par d’autres pays – est un dangereux contresens.

Non pas que, à l’instar de ce qui était prétendu par les partisans de la seconde guerre d’Irak, tout soit permis contre un dictateur, que toutes les guerres contre une dictature soient justes. Tout dépend du coût humain que l’on peut leur prévoir, du nombre de vies que l’on pense sauver (ce qui reste dans tous les cas des estimations difficiles à faire). Mais le contresens dans le refus d’une intervention est de le faire au nom de la « souveraineté des nations », alors que la souveraineté est indissociable de la liberté d’un peuple. Kadhafi confisque depuis 42 ans la liberté des libyens. S’il y a un ennemi de la souveraineté de la Libye, c’est Kadhafi en premier lieu, bien avant Sarkozy ou Obama.

Beaucoup – et c’est, dans le principe, une attitude plus respectable – se basent sur les expériences récentes d’Irak, d’Afghanistan, du Kosovo pour refuser toute ingérence. C’est malheureusement confondre plusieurs choses, à commencer par le fait qu’on n’envisage pas ici d’intervention terrestre (ce qui distingue des cas afghan et irakien). On peut toujours faire le parallèle avec les bombardements sur la Serbie en 1999. Mais ici, nous n’avons pas affaire au soulèvement d’une minorité ethnique dans une région spéciale, guidée par un mouvement de fanatiques tel que l’UCK. Il s’agit d’une révolte globale des libyens, peut-être –probablement pas - unanimes (sans quoi Kadhafi serait déjà tombé), mais d’une fraction significative et probablement majoritaire du peuple, dans plusieurs régions du pays, à l’Est comme à l’Ouest du pays. Il ne s’agit pas ici d’imposer une partition du pays, même s’il est vrai que son identité nationale semble précaire, minée par une structure tribale sur laquelle Kadhafi a su jouer depuis quatre décennies. Ici, il s’agit du renversement pur et simple d’un régime, et le dictateur n’aura donc aucune envie de négocier, contrairement aux serbes à Rambouillet en Mars 1999.

A ceux qui gémissent qu’après l’Irak, l’Afghanistan ou le Kosovo, on devrait définitivement abandonner toute idée « d’ingérence humanitaire », nous devons répondre qu’il ne s’agit là que d’une réaction simpliste, visant à s’exonérer de réfléchir au cas par cas, alors que traiter chaque cas différemment est la seule façon non extrémiste de faire de la politique. Ce n’est pas parce que Bernard-Henri Lévy a appelé tous les quatre matins à bombarder tel ou tel régime, de façon toujours sélective, qu’il faut adopter l’attitude inverse consistant à ne jamais intervenir, directement ou indirectement, nulle part et jamais. BHL ne mérite pas d’être le repère fondamental de nos décisions.

D’autres nous dirons qu’on ne sait pas grand-chose des insurgés, qu’ils seraient royalistes, islamistes ou que sait-on encore. Qu’il y ait des proches de l’ancien roi Idriss, renversé en 1969, que les révoltés aient repris le drapeau vert, noir et rouge de la monarchie…et alors ? Kadhafi n’est-il pas lui-même un monarque, officiellement sans mandat, ayant placé ses fils au sommet de l’Etat ? Et, en termes de démocratie, faut-il préférer Kadhafi à Juan Carlos d’Espagne ? Quant à la menace islamiste, faut-il rappeler que la Libye est déjà une république islamique, un pays où il ne fait pas bon abandonner la religion du Prophète ? Est-il sérieux de soupçonner les rebelles de représenter un risque terroriste quand on a le responsable de l’attentat de Lockerbie en face ?

On atteint, dans une fraction –heureusement fort minoritaire- de la gauche occidentale, des niveaux d’abjection complets lorsque certains prennent ouvertement la défense du Raïs, voyant en lui un « anti-impérialiste » (les tchadiens ont pu en juger dans les années 1970-1980…), d’autant qu’il est antisioniste et pro-palestinien (ce qui autorise donc Kadhafi à toutes les saletés, le conflit israélo-palestinien étant le centre de l’Univers et le seul étalon moral pour quelques résidus de la « gauche » malheureusement trop peu isolés).

Les rebelles libyens ont fait preuve d’un courage exemplaire. Leur défaite serait un message terrible pour les peuples qui tentent de renverser leurs oppresseurs, que ce soit à Bahreïn, au Yemen ou au Burkina Faso actuellement. Une intervention militaire terrestre des occidentaux serait sans doute une catastrophe. Les frappes aériennes ne sont pas nécessairement une bonne idée. Elles sont peut-être devenues inévitables pour empêcher une défaite imminente des rebelles. Mais si cela était vrai, cela ne serait le cas que parce que nous –France et Italie notamment- avons trop attendu – ou refusé d'agir – pour mettre en œuvre ce qui serait sans doute la seule solution viable pour sauver la rébellion tout en laissant les libyens maîtres de leur sort : livrer des armes aux insurgés de Benghazi. En masse. Au risque que l’aviation du régime libyen n’attaque nos convois, certes, mais les états européens ont les moyens de riposter, alors que nous ne les avons pas pour envahir la Libye – heureusement d’ailleurs.

La livraison d’armes aurait du commencer depuis des jours, voire des semaines, pour que les libyens en finissent au plus vite avec l’auteur du « Livre Vert », pour permettre de stabiliser les flux de réfugiés. On ne sait pas encore quel régime naitrait d’une victoire rebelle. Mais nous connaissons la nature du régime de Kadhafi depuis 42 ans.

Finissons cette tribune sur deux points. D’abord, l’inanité de l’Union Européenne comme rassemblement d’états engagés pour défendre la démocratie apparait – une fois de plus – au grand jour. L’UE ne respecte pas la démocratie pour les peuples membres, et se contrefout du sort des peuples voisins, malgré les déclarations de fins de sommets. Loin d’être une espérance, l’UE n’est qu’un conglomérat égoïste, et qui serait sans doute impérialiste, s’il en avait les moyens et une cohérence politique interne. Et, ultime point, les civils qui fuient la guerre et la répression, venus de Tunisie ou de Libye, doivent être reçus en Europe. Je tiens là à me démarquer des positions exprimées par Marine Le Pen ou certains membres de l’UMP. Cette vague migratoire - quelques milliers ou dizaines de milliers de personnes pour tout le continent européen – ne saurait être comparée avec le flux habituel de l’immigration, qui dépasse certainement le million d’individus annuels pour l’Europe. Les circonstances exceptionnelles de la venue de ces réfugiés font que nous ne pouvons nous cacher derrière un réflexe d’égoïsme et d’une prétendue incapacité d’accueil.

Repost 0
Published by Socialisme&Souveraineté - dans International
commenter cet article
16 mars 2011 3 16 /03 /mars /2011 18:07

Réacteurs 2 et 4 de la centrale nucléaire de Fukushima1, photo AFP

 

     Ayant pris quelques jours pour suivre les évènements s'enchaînant avec une inquiétante rapidité, les membres de Socialisme & Souveraineté tiennent à apporter leur solidarité morale au peuple japonais, spécialement aux victimes du séïsme et du tsunami dont le bilan avéré dépasse aujourd'hui les 4000 morts, sans compter plusieurs milliers de disparus, aux équipes de secours, et aux techniciens, militaires et ingénieurs qui tentent actuellement de contenir les incendies et le réchauffement de plusieurs réacteurs de la centrale de Fukushima. Vous trouverez rapidement les nouvelles en direct sur de nombreux sites (par exemple celui de Sylvestre Huet, de Libération).

 

    Notre organisation souhaite également dénoncer l'emballement sur lequel misent les anti-nucléaires pour tenter de contourner la complexité du débat sur cette énergie, faisant ainsi exactement ce qu'ils reprochent à Sarkozy ou au Front National : jouer sur la peur.

 

    Rappelons que, pour l'instant, la quasi-totalité des victimes du drame japonais sont mortes du séïsme et du tsunami, des désastres qui n'ont rien à voir avec un "trop de technologie" ou une quelconque "folie scientiste". Au contraire, c'est parce que le Japon est un pays développé, disposant d'une technologie avancée que le bilan humain reste -malgré tout- inférieur à celui qu'a connu Haïti l'an dernier (et sans tsunami). Rappelons que même si un nuage radioactif devait se dégager de la centrale - ce qui est encore peu le cas, rien de comparable avec Tchernobyl -, les conséquences sur la santé humaine seraient sans doute moins lourdes que ce ne fut le cas en 1986. Et ce parce que les populations sont au courant du problème (à défaut d'avoir une transparence totale, et c'est normal : le gouvernement japonais n'a pas à déclencher des mouvements de panique), parce que les japonais peuvent plus facilement se déplacer que les ukrainiens et biélorusses d'il y a 25 ans, et que les mesures de protection des personnes sont davantages connues.

 

    Soulevons aussi le fait qu'un abandon brutal de la filière nucléaire en France, outre le grand coût d'une telle mesure (qui nous replongerait probablement en récession, et alourdirait le coût humain de la crise) ne pourrait déboucher que sur le retour aux énergies fossiles (car non, l'éolien et le solaire, filières débutantes et vivant sous perfusions de subventions, n'ont pas la capacité de prendre le relais de notre alimentation énergétique, et ce même en entamant des économies de consommation drastiques). Le bilan en termes de prix du baril mais aussi de pollution atmosphérique n'en serait pas négligeable. Aussi, on ne doit pas oublier que dans son contexte de pays fortement dépendant en ressources (le Japon est un grand importateur de pétrole), l'archipel nippon a sans doute fait un choix pertinent dans le développement de la filière nucléaire, diversifiant ses importations de matières premières plutôt que de tout miser sur les hydrocarbures.

 

   D'autres articles défendant un point de vue proche, ou à lire pour parer la propagande escrologiste :

 

http://darthe-payan-lejacobin.over-blog.com/article-boboland-et-sainte-eglise-ecolo-de-l-anti-nucleaire-ou-la-mort-de-l-ideal-des-lumieres-69391899.html

 

http://descartes.over-blog.fr/article-sortir-du-nucleaire-de-l-indecence-en-politique-69299905-comments.html

 

http://laurent.berthod.over-blog.fr/article-le-nuage-s-est-arrete-a-la-frontiere-une-accusation-calomnieuse-69317116-comments.html

Repost 0
Published by Socialisme&Souveraineté - dans Communiqués de S&S
commenter cet article
10 mars 2011 4 10 /03 /mars /2011 00:09
L'actualité par thème des dernières 48 heures
Economie générale
Déficit budgétaire : €13,4 milliards à la fin janvier  http://www.contrepoints.org/ 
Le déficit de l'Etat s'est creusé en 2010  http://www.liberation.fr/
Environnement
La destruction des vignes OGM de l'INRA  http://www.pseudo-sciences.org/
International
L'homéopathie en Afrique : une farce sinistre et révoltante…  http://www.pseudo-sciences.org/
Matières premières
Pétrole : l'OPEP pourrait accroître sa production http://tempsreel.nouvelobs.com/
Prix de l'essence : record historique à la pompe  http://tempsreel.nouvelobs.com/
L'Observatoire des marges et des prix va vérifier les prix des carburants  http://www.liberation.fr/
Politique française
Sarkozy pris à la gorge par le FN  http://www.agoravox.fr/
UMP-PS : tous attendent le sauveur de Washington  http://www.agoravox.fr/
Sondage Le Pen : fabriquer l'opinion pour ne pas parler de politique !  http://www.agoravox.fr/
Et si Marine le Pen nous débarrassait des écolos !  http://www.agoravox.fr/
Pourquoi Marine Le Pen monte  http://www.alternatives-economiques.fr/
Marine Le Pen, fille de Nicolas Sarkozy et du PS  http://gaulliste-villepiniste.hautetfort.com/
Sarkozy 2012 = Giscard 1981 + Mitterrand 1993  http://gaulliste-villepiniste.hautetfort.com/
Marine le Pen à 23%, le Monde est content, la France européenne aussi  http://www.lalettrevolee.net/
Cette photo qui arrange le FN  http://www.lexpress.fr/
Sarkozy va recevoir l'état-major de l'UMP  http://www.lexpress.fr/
Marine Le Pen n'est plus invitée à Radio J  http://www.lexpress.fr/
Sarkozy recevra les rebelles libyens à l'Elysée  http://www.lexpress.fr/
Cette photo qui arrange le FN  http://www.lexpress.fr/
Marine Le Pen et la nouvelle lutte des classes dans le futur http://www.liberation.fr/
Critiquée, Radio J annule l'invitation de Marine Le Pen  http://www.lemonde.fr/
Nicolas Sarkozy a reçu François Bayrou à l'Elysée  http://tempsreel.nouvelobs.com/
Fillon aussi désapprouve les propos de Chantal Brunel  http://tempsreel.nouvelobs.com/
Buzz politique : Sarkozy, Fillon et Le Pen en tête  http://tempsreel.nouvelobs.com/
Martine Aubry se dit "effrayée" par les propos de Chantal Brunel  http://tempsreel.nouvelobs.com/
Guérini : le PS acte la création d'une commission d'enquête  http://tempsreel.nouvelobs.com/
Le Pen et Strauss-Kahn progressent, selon un sondage Ifop   http://fr.reuters.com/
Les années Minute de Patrick Buisson, conseiller de Sarkozy  http://www.rue89.com/
Proche-Orient
Libye : USA et UE veulent éviter le recours à la force  http://www.lefigaro.fr
Affrontements meurtriers entre coptes et musulmans au Caire  http://www.lefigaro.fr
La Libye produit 500.000 b/j contre 1,6 million avant la révolte  http://www.france24.com/
Barack Obama tergiverse sur l'aide à apporter à la Libye et aux révoltes arabes http://www.mediapart.fr/articles/feed
Sarkozy va recevoir des émissaires des insurgés libyens  http://www.lefigaro.fr
Sarkozy recevra les rebelles libyens à l'Elysée  http://www.lexpress.fr/
Souverainisme
Quand l'UPR fracasse le FN  http://www.socialisme-et-souverainete.fr
25 février 2011 – Visite du Salon de l’Agriculture par François ASSELINEAU et des militants de l’UPR http://www.u-p-r.fr/
Syndicalisme
Mise au point de Bernard Thibault sur l'offensive du FN contre le syndicalisme  http://humanite.fr/fil_rouge
Les "principes" de la CGT sont incompatibles avec les thèses du FN, rappelle Thibault http://www.france24.com/
Un syndicaliste CGT ne peut pas être membre du FN  http://www.liberation.fr/
FN: une lettre de Bernard Thibault à ses organisations  http://www.lemonde.fr/
Force ouvrière sanctionne une de ses responsables car elle est candidate FN  http://www.lefigaro.fr
Mise au point de Bernard Thibault sur l'offensive du FN contre le syndicalisme  http://humanite.fr/fil_rouge
Une candidate FN exclue de Force Ouvrière  http://www.liberation.fr/
Un syndicaliste CGT ne peut pas être membre du FN  http://www.liberation.fr/
FN : l'intersyndicale s'oppose à la préférence nationale  http://www.lemonde.fr/
Repost 0
Published by Socialisme&Souveraineté - dans Revues de presse
commenter cet article
8 mars 2011 2 08 /03 /mars /2011 13:56

Retrouvez-nous sur le site de l'ARSIN : http://www.arsin.fr

 

                Suite et fin de cette critique du dernier livre d'Alain Soral. A ceux qui se demanderont "Mais pourquoi cet acharnement [très relatif au demeurant] contre Soral?", nous répondrons que notre divergence avec cet auteur et son association Egalité & Réconciliation est une divergence profonde et fondamentale. L'idée d'une "droite des valeurs" et d'une "gauche du travail" qui auraient vocation à s'allier est attaquée dans ce dernier volet de la série sur "Comprendre l'Empire". Nos lecteurs sauront pourquoi nous n'avons pas de liens ni même de sympathie à avoir pour E&R, bien qu'étant nous-mêmes des patriotes de gauche.

 

 

Le peuple, la gauche, la droite

  

                Une fois déblayées ces confusions et aberrations soraliennes, finissons avec le fond du discours. Soral, dans son délire quasiment christique dans ses vidéos ou sur le plateau de Taddei, se réclame comme issu ou même représentant du peuple. Ce peuple, c’est quoi ?

  

                 « Un peuple constitué de la petite-bourgeoisie et du prolétariat qui se côtoient d’ailleurs dans la vie réelle, comme le patron de bistrot, propriétaire de son moyen de production, et son client, l’ouvrier salarié.

                De groupes sociaux mitoyens et mêlés que le socialisme scientifique, au nom d’abstractions intellectuelles démenties par la réalité – à commencer par la réalité sociale et urbaine du quartier et du bistro – s’est toujours évertué à séparer et à opposer. » (page 124)

 

  

                Les différences entre l’ouvrier et le taulier existent, et on ne peut les imputer toutes au « socialisme scientifique » : les tendances du vote entre ouvriers et commerçants / artisans sont forts différentes, et leurs intérêts ne sont pas nécessairement les mêmes. Après tout, rappelons que l’intérêt de l’ouvrier peut être qu’une grande surface ouvre et offre des prix moins élevés, quitte à ce que le petit commerce voisin ferme (peut-être pas le bistrot, offrant une convivialité qu’on ne trouve pas en supermarché). Si on précise que l’ouvrier salarié est un ouvrier de la fonction publique, le commerçant peut souhaiter, pour qu’on lui baisse ses impôts, qu’on supprime quelques postes dans les effectifs de l’Etat, quitte à perdre un ou quelques clients fonctionnaires. Le petit commerçant et l’ouvrier salarié peuvent avoir des intérêts communs (moins d’impôts pour tous, des salaires plus élevés générant plus de dépenses dans le commerce), mais ça n’a rien d’automatique ni de permanent.

  

                « Mensonge et culture imposés d’une société classe contre classe : prolétariat / bourgeoisie qui, malgré la défaite théorique de l’adversaire populiste – définitivement diabolisé en « fasciste » après 1945 – deviendra une fiction intenable à partir des années 1960.

 

Sociologiquement intenable à cause de l’extension, à l’intérieur du salariat, d’un secteur tertiaire de cols blancs issus des métiers de service, supplantant bientôt les cols bleus.

                Nouvelle caste des employés de bureau, devenant majoritaire à partir des années 1960, et dont la mentalité et la culture, toujours puisées à la praxis, inclinent beaucoup plus vers la société de consommation et de compromis que vers le combat de classe… » (page 136)

 

  

                Déjà, on aimerait que le « sociologue » nous prouve que les « employés de bureau » sont devenus majoritaires depuis les années 1960 : il n’existe en France aucune catégorie professionnelle qui soit majoritaire. L’INSEE classe un quart des actifs français comme « ouvriers » et 30% comme « employés ». Cette dernière catégorie étant un fourre-tout parmi lesquels on trouve des salariés faisant un travail directement productif, souvent physique, comme le font les salariés de la restauration, qui peuvent très bien être considérés comme des ouvriers d’un autre type. Les « cadres » et « professions intellectuelles » parmi lesquelles on range enseignants, faux cadres de l’administration et du privé qui n’ont de cadres que l’absence d’horaires fixes, représentent moins d’un cinquième des actifs.

 

  

                Mais surtout, Soral prouve une fois de plus qu’il n’a rien compris à la dénonciation marxiste de la plus-value : un employé de bureau, si son travail permet à l’employeur de récupérer une marge, est l’objet de l’extorsion de plus-value, donc de l’exploitation capitaliste. Qu’il ait plus ou moins de conscience de classe, c’est une possibilité que Marx avait déjà entrevue et qui ne change rien aux constats sur leurs intérêts de classe.

 

  

                Le moment de vérité approche : Soral nous donne sa préférence économique :

 

  

                « un régime d’économie mixte, libéral et social, résultant du programme du Conseil national de la Résistance où patriotes gaullistes et communistes, prolongeant la fraternité des combats, s’efforcèrent aussi de ne pas reproduire les déséquilibres des années 1930 qui avaient conduit à la guerre. » (page 176)

  

                On zappe au passage les affrontements entre communistes, gaullistes et autres droitiers pendant l’Epuration, l’exclusion des communistes du gouvernement en 1947, le désarmement des partisans opéré sous la contrainte (alliée et soviétique) en 1945…

  

                Pensons plutôt à l’avenir. Cher Alain, comment revenir à cette économie mixte, équilibrée, et sortir du règne de La Banque ? Quelle doit être notre force de Résistance ? La réponse à cette question, il nous l’a donné dès 2007, en fondant Egalité & Réconciliation, association de « la Gauche du Travail et de la Droite des Valeurs ». La fin du livre n’en est qu’un pieux rabâchage, basé sur ces définitions :

 

  

                « Il y a d’abord, historiquement, la définition de droite qui nous vient de l’Ancien Régime.

 

Définition qui voit dans la droite les valeurs positives d’honneur, de morale, de respect des anciens et de la hiérarchie. La gauche étant alors la destruction de ses valeurs par le libéralisme montant qui débouchera sur la Révolution Française ». (page 221)

                « Il y a ensuite la définition de gauche qui nous vient du marxisme et de la Révolution d’Octobre, pour qui ce qui définit la gauche et la droite est le rapport Capital/Travail.

 

Est de gauche ce qui favorise le Travail. Est de droite ce qui favorise le Capital. » (page 222)

                « De cette première clarification des gauches et des droits, on peut déjà conclure qu’un mouvement populaire qui défend à la fois les valeurs morales et le monde du travail est de droite, selon la première définition, et de gauche selon la seconde.

                Ce qui ne veut pas dire qu’il n’existe plus ni gauche ni droite et encore moins que tout se vaut, mais qu’il existe une droite morale qui est, si on y réfléchit bien, l’alliée de la gauche économique et sociale. Et, à l’inverse, une gauche amorale qui s’est révélée être la condition idéologique de la droite économique dans sa version la plus récente et la plus brutale. »  (page 222)

 

  

                La vision soralienne est donc une histoire de trahisons : à l’échelle française, c’est la droite financière, à la solde des USA, qui a supplanté le général de Gaulle avec Pompidou puis Giscard. La gauche « du Travail », communiste ou socialiste, a été trahie par le mitterrandisme dans les années 1980.

 

  

                Pour la droite, qu’il y ait eu changement dans les années 70, c’est une chose, mais le retournement est moins évident et brutal qu’il n’apparait. Le refus de financer les déficits publics par les avances de la Banque de France ne date pas de la "loi de 1973", le général de Gaulle recourut plusieurs fois à l’emprunt direct auprès des particuliers (emprunts Pinay). La "loi de 73" et ses effets supposés sur la dette ne sont en fin de compte que la continuation du refus des « déficits sans pleurs »…même si les déficits reprirent de plus belle après cette loi – mais surtout en raison d’une crise que ladite droite était loin d’avoir programmée, crise qui a ralenti les recettes (mais certainement pas les dépenses sociales, contrairement à ce que croit Soral) et inspiré des plans de relance foireux (dont celui de Chirac en 1975).

 

 

                Quant à la « droite de valeurs », on est tenu par l’envie de demander à Soral de quelle droite il parle : de celle de l’Algérie Française ? La colonialiste ? Celle qui s’opposait au droit au divorce par consentement mutuel, au droit à l’avortement, au travail féminin sans autorisation de l’époux ? Que Soral le veuille ou pas, il n’y a pas de raisons évidentes de considérer que la société française du temps de son enfance (il est né en 1958) était plus morale que l’actuelle : la société des ratonnades, de la femme éternelle mineure, de l’homosexualité classée comme maladie…

 

 

                Pour la gauche, le constat est plus complexe que ne veut le croire l’auteur. Pourquoi la rigueur et le retournement mitterandien de 1983 ? Peut-être tout simplement à cause de l’échec du plan de relance de Mauroy, de l’impasse budgétaire dans laquelle il a conduit, empêchant de continuer les nationalisations? Et que faire d’autre, dans un pays où les investissements des entreprises étaient tombés très bas, en raison de la hausse des prélèvements sociaux sous Giscard principalement ? La seule autre solution aurait été de changer de système économique. Et pas pour revenir au modèle « d’économie mixte libéral et social » de l’immédiat après-guerre (où l’état social était nettement moins développé, les retraités plus pauvres et l’assurance-maladie moins généreuse). Hors, quel autre modèle ? Le soviétique, qui connaissait déjà en 1980-1981 une crise foudroyante, en Pologne surtout ? Un autre modèle reste toujours à inventer, et nombre d’autres propositions sont faites aujourd’hui (sociétalisme, distributisme…). Mais le PS de 1983 n’avait pas de plan B dans ses bagages. Pas plus que le PCF.

 

 

                Voilà le déclin de la « gauche du travail » : l’absence de nouveau modèle pour la gauche socialiste (pas encore passée sociale-libérale), l’attachement à un modèle soviétique en voie de naufrage pour le PCF, qui perd déjà ses électeurs en 1981, se disperse en 1988, continue à tomber en 1993… Au fond de nous, doit-on en vouloir à ceux qui, à la droite du PS, ont pris Tony Blair en exemple ? A défaut de succès en France, ils ont le plus souvent regardé les courbes de croissance du PIB et la baisse du chômage outre-Manche. Et ils en déduisent pragmatiquement que c’est un moins mauvais modèle que le nôtre. Est-ce une trahison du peuple ? Non. Plutôt un manque d’esprit critique sur la pertinence du PIB en tant qu’indicateur de réussite, sur la pertinence des emplois générés par cette économie sociale-libérale (quand le dixième des emplois britanniques sert la finance, ne faut-il pas chercher un autre modèle économique qui donnerait une occupation plus socialement utile à ces travailleurs ?).

 

 

                Point de « trahison » ici : le mal est en nous, en chacun de nous, dès lors que nous ne savons pas quelle société nous voulons, comment y parvenir. Les cercles d’élite pèsent très peu de choses, quand une fraction conséquente d’un peuple prend conscience d’au moins un intérêt immédiat (ne serait-ce que sortir le régime en place). Les peuples tunisien, égyptien et actuellement libyen nous en donnent l’exemple.

 

 

Conclusion

 

                L’œuvre de Soral illustre parfaitement la vacuité du conspirationnisme : outre qu’il ne précise et n’étaie rien des ignominies reprochées à une nébuleuse floue de cercles ou réseaux dirigeants, il n’amène à aucun début de solution, même pour un seul pays, même pour des problèmes immédiats. Faut-il s’étonner de ce que la seule portée pratique du soralisme, c’est la haine, des élites, réelles ou supposées, du Banquier, de la franc-maçonnerie, des j… ?

 

 

 

Repost 0
Published by Socialisme&Souveraineté - dans National
commenter cet article

Présentation

  • : Pour le Socialisme et l'Indépendance Nationale
  • Pour le Socialisme et l'Indépendance Nationale
  • : Vous voulez adhérer à notre organisation, nous poser des questions, nous donner des conseils pour l'amélioration du blog, faire connaissance autour d'un pot virtuel, nous insulter,...... Vous voulez nous aider à la rédaction d'articles ou vous avez des idées de sujets que nous pourrions aborder ? Alors n'hésitez pas à nous contacter à l'adresse suivante : socialismesouverainete@yahoo.fr
  • Contact

Recherche

Socialisme & Souveraineté

Rejoignez Socialisme&Souveraineté

socialismesouverainete@yahoo.fr

Avertissement

Socialisme et Souveraineté est une organisation créée le 11 Novembre 2009. Les articles publiés avant cette date sont conservés à titre d'archives, mais ne réflètent pas nécessairement la ligne du mouvement. Toute remarque courtoisement exposée sera bienvenue.

Joins la Dissidence !

Notre petit bonhomme de chemin

Wikio - Top des blogs - Politique