Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
25 février 2011 5 25 /02 /février /2011 02:35

Tribune libre :

 

L'UPR (Union Populaire Républicaine), organisation dont nous avons souvent parlé (qui semble bien se développer, voir leur nouveau site : union populaire républicaine ) et pour laquelle nous ne cachons pas une certaine sympathie, répond par la voix de son président François Asselineau à un intervenant qui prone (sans rire) un rassemblement des opposants à l'UE derrière le FN :

 

 


 

 


Même si certaine affirmations sont un peu exagérées et branlantes (notamment sur le financement du FN......mais bon on ne peut pas être toujours rigoureux à 100% quand on veut faire de la politique), il a globalement raison sur sa dénonciation du FN, qui est le parti qui a été favorisé par Mitterrand et Attali pour pouvoir faire croire aux Français, avec les propos de Le Pen sur la seconde guerre mondiale entre autres, qu'aimer la France signifie être fasciste voir un partisan du nazisme.

Il a également raison de signaler que le rôle du FN est de pourrir le discours anti-UE (même si c'est vague dans le cas du FN, qui ne défend pas dans son programme l'idée d'une sortie de la France de l'UE) en l'associant à des attaques contre les Français d'origine immigrée ou encore contre les "socialo-communistes".

Le FN a toujours cherché à diviser les Français en stigmatisant nos compatriotes d'origine immigrée (aujourd'hui de manière détournée en attaquant l'islam, mais personne ne peut croire un seul instant que le FN et ses cathos tradis soient attachés à la laicité), dont l'immense majorité n'aspire pourtant qu'à vivre en paix et à s'intégrer à la société française.

A tous les points de vue, la démarche de l'UPR semble beaucoup plus juste et plus saine que celle du FN.  Au lieu de diviser les Français entre gens de gauche et gens de droite, entre Français de souche et Français d'origine immigrée, l'UPR cherche à les rassembler tous pour lutter contre des "ennemis extérieurs" qui cherchent à liquider notre France dans sa souveraineté, dans son existence, dans sa culture et son identité : j'ai nommé l'UE et les Etats-Unis d'Amérique. En conséquence, tout véritable amoureux de la France ne peut que préférer l'UPR au FN.

Alors certes, en terme de stratégie politique, il est aujourd'hui moins porteur de lutter contre l'UE (bien que la cause ait progressé ces derniers mois) et contre l'impérialisme américain que de s'exciter sur l'islam. Mais le créneau de la lutte contre l'islam est deja pris et complètement bouché alors que celui de l'"anti-américanisme" (*) est curieusement assez libre depuis longtemps.

L'"anti-américanisme" est pourtant un sentiment qui existe dans notre pays. Je me souviens qu'au tout début, quand il s'est fait connaitre, José Bové avait acquis une certaine popularité en jouant sur cette corde de l'"anti-américanisme" par le démontage d'un MacDo, et cette sympathie dont il bénéficiait venait tant de gens de gauche et de droite. Par la suite, quand on a connu sa vraie nature politique (en gros celle d'un gauchiste altermondialiste anti-français, et non celle d'un Astérix comme on avait pu croire au tout début), sa popularité s'est en toute logique bien vite effondrée, au point de ne plus rien représenter aujourd'hui.

L'"anti-américanisme" est certainement moins fort aujourd'hui en France qu'il ne l'a été il y a quelques années, notamment depuis l'élection du "gentil" Obama. Mais les choses peuvent vite tourner, il suffirait qu'Obama soit battu en 2012 et remplacé par un "méchant" républicain (la perfection serait une victoire de cette chère Sarah Palin !) pour redonner toute sa vigueur à ce noble sentiment. :) Une organisation politique qui serait placée sur ce secteur de marché pourrait alors en tirer les fruits.

(*) même si lutter contre l'impérialisme culturel US, qui cherche à nous imposer son mode de vie et de pensée, sa langue,.....n'a rien à voir avec de l'"anti-américanisme" (beaucoup de citoyens américains respectables étant opposés à la domination de leur pays sur le Monde), comme l'explique justement l'UPR dans cette analyse :

 

L'UPR fait-elle de l'anti-américanisme primaire ?

 

J'utilise le terme d'"anti-américanisme" par facilité de langage, souci de vulgarisation (étant plutôt un adepte des bars PMU que des cafés philosophiques).

Julien B.




Partager cet article

Repost 0
Published by Socialisme&Souveraineté - dans Vidéos-Audios
commenter cet article

commentaires

Den85 03/03/2011 00:08



Je suis personnellement au Mouvement Républicain et Citoyen de Jean-Pierre Chevènement et je partage une partie des propos de l'UPR. Je pense aussi que la gauche républicaine et patriotique de
manière générale devrait en prendre de la graine si l'on veut effectivement casser les reins de la progression rampante de Marine Le Pen... Tant que la gauche ne renouera pas réellement avec les
classes les plus défavoriseés, tant qu'elle n'aura pas un discours volontariste sur la question de la sécurité, tant qu'elle ne défendra pas un patriotisme raisonné (républicain) qui puisse
rassembler tous les citoyens (et donc sortir de cette haine déraisonnée de la nation), tant aussi qu'elle continuera vaille que vaille à soutenir un projet européen dont les bases sont
foncièrement néo-libérales depuis l'Acte unique de 1987, elle n'ira nulle part. Et ça n'est pas un DSK qui y changera quoi que ce soit, sinon en pire... 



Présentation

  • : Pour le Socialisme et l'Indépendance Nationale
  • Pour le Socialisme et l'Indépendance Nationale
  • : Vous voulez adhérer à notre organisation, nous poser des questions, nous donner des conseils pour l'amélioration du blog, faire connaissance autour d'un pot virtuel, nous insulter,...... Vous voulez nous aider à la rédaction d'articles ou vous avez des idées de sujets que nous pourrions aborder ? Alors n'hésitez pas à nous contacter à l'adresse suivante : socialismesouverainete@yahoo.fr
  • Contact

Recherche

Socialisme & Souveraineté

Rejoignez Socialisme&Souveraineté

socialismesouverainete@yahoo.fr

Avertissement

Socialisme et Souveraineté est une organisation créée le 11 Novembre 2009. Les articles publiés avant cette date sont conservés à titre d'archives, mais ne réflètent pas nécessairement la ligne du mouvement. Toute remarque courtoisement exposée sera bienvenue.

Joins la Dissidence !

Notre petit bonhomme de chemin

Wikio - Top des blogs - Politique