Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
16 octobre 2010 6 16 /10 /octobre /2010 23:03

 

Quel genre d’actions réalise le mouvement ?


L'un des principes d'action initiaux pourrait être : concentration des moyens humains en un point et un moment. Tout simplement parce que nous sommes peu nombreux au départ.


Par exemple :


1) les manifs à quarante


Ce que l’on appelle « manif à quarante » serait une manifestation réunissant quelques dizaines de personnes seulement, dont au moins une moitié serait de Socialisme & Souveraineté. Le principe serait de ne pas occuper les rues, mais de se poster par groupes de deux ou trois, dans une dizaine ou vingtaine de points stratégiques (carrefours à forte fréquentation, près d'un feu rouge, de rues piétonnes, de marchés...) et de brandir banderoles et pancartes (ce qui supposerait de pouvoir louer des camionnettes et des garages pour les réaliser, les stocker et les transporter), et d'avoir quelques tracts à distribuer aux passants. L'intérêt de cette méthode est d'utiliser peu de monde, de ne pas gêner la circulation, et que les messages soient visibles par le plus grand nombre de gens (tandis que dans une manifestation ordinaire, les passants non manifestants verront peu les messages, noyés dans la masse humaine, et parce qu'ils éviteront le parcours du cortège). Il faudrait pouvoir convier ces dizaines de personnes sur une seule ville cependant. Un autre avantage serait de pouvoir filmer les militants, les interroger sur leurs motivations, le message politique qu'ils souhaitent transmettre. Et compiler le tout pour en faire une vidéo de promotion du mouvement, prouvant sa présence humaine, la motivation et la mobilité des membres.


Les réunions dans les transports


Un moyen immédiat de pallier à l'absence de lieux de réunions, de faire connaître le mouvement et de lui donner une utilité pratique pourrait être, dans une région comme l'Ile de France, de faire des réunions dans les transports en commun, en fin de soirée. Par exemple, réunir une dizaine ou vingtaine de personnes dans un RER vers 22 ou 23 heures, faire toute une ligne, puis la refaire dans l'autre sens, à une heure où les trains sont relativement peu remplis. Ca ne pourrait pas être assimilé à de la propagande dans un lieu public, puisque le but serait de faire une réunion entre militants, pas de convertir les autres passagers. En revanche, l'intérêt sera:


1) d'épargner la location d'un lieu de réunion;


2) de faire parler de nous, par les annonces sur le Net, en collant des affiches, et par le bouche à oreille ;


3) d'assurer, par notre présence en nombre, une certaine sécurité pour les autres passagers à des heures peu sûres. Ce serait un moyen d'action intéressant sur le thème de la sécurité, et un objet de communication appréciable. Les réunions pourraient être agrémentées de la venue d'un camarade ou sympathisant jouant d'un instrument léger.


Bien sûr, ce n'est pas sans risques: risque d'avoir subitement une affluence trop forte pour que l'on puisse se placer et parler ensemble; risque que d'autres passagers ne supportent pas de nous entendre; risque de croiser une bande de types désoeuvrés, voyageant sur le réseau en quête de violence (c'est justement par les transports en commun que sont arrivées les bandes qui ont tabassé des manifestants anti-CPE en mars 2006). Il faudra alors s'assurer d'avoir des militants en état de se défendre, voire même envisager la création d'un service de sécurité.


3) Les campagnes électorales concentrées


S'il arrivait à Socialisme & Souveraineté e pouvoir présenter un candidat, ou même de soutenir un candidat à une élection locale, je conseillerais de soutenir un petit nombre de candidats, voire un seul, le mieux placé pour faire un score, et de convier tous les militants d'une région (d'où les pôles d'action vus plus hauts) à venir militer dans la circonscription concernée. Si nous dispersons nos forces, nous aurons des scores très faibles, ce qui inciterait à penser que nos idées n'intéressent personne. Tandis qu'un bon score sur une zone très localisée mais avec le concours d'un nombre relativement élevé de militants montrerait que, lorsque nous avons les moyens humains, nous parvenons à intéresser l'électeur. Et à nous ensuite de communiquer, re-communiquer et surcommuniquer là-dessus.

Partager cet article

Repost 0
Published by Socialisme&Souveraineté - dans S&S : matériel et activités
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Pour le Socialisme et l'Indépendance Nationale
  • Pour le Socialisme et l'Indépendance Nationale
  • : Vous voulez adhérer à notre organisation, nous poser des questions, nous donner des conseils pour l'amélioration du blog, faire connaissance autour d'un pot virtuel, nous insulter,...... Vous voulez nous aider à la rédaction d'articles ou vous avez des idées de sujets que nous pourrions aborder ? Alors n'hésitez pas à nous contacter à l'adresse suivante : socialismesouverainete@yahoo.fr
  • Contact

Recherche

Socialisme & Souveraineté

Rejoignez Socialisme&Souveraineté

socialismesouverainete@yahoo.fr

Avertissement

Socialisme et Souveraineté est une organisation créée le 11 Novembre 2009. Les articles publiés avant cette date sont conservés à titre d'archives, mais ne réflètent pas nécessairement la ligne du mouvement. Toute remarque courtoisement exposée sera bienvenue.

Joins la Dissidence !

Notre petit bonhomme de chemin

Wikio - Top des blogs - Politique