Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
19 novembre 2010 5 19 /11 /novembre /2010 22:43

Tribune libre de Pablito Waal

 

  N'étant plus distribué depuis 2009, le médicament antidiabétique destiné aux patients en surpoids Mediator est aujourd'hui suspecté d'avoir provoqué la mort d'au moins 500 personnes depuis 1976 par des lésions sur des valvules cardiaques. La marque qui le produisait, Servier, s'étonne encore de ces résultats, obtenus par comparaisons statistiques de la CNAM. De nombreux témoignages paraissent aujourd'hui sur les conséquences de ce traitement, qui, lorsqu'elles ne sont pas mortelles, réduisent souvent les patients traités à l'invalidité.

 

Voir les liens suivants :

 

Article de La Provence

 

Article de l'AFP 

 

Article du Monde  

 

 

  Alors, me direz-vous, pourquoi en parle-je? Pas parce que j'aurais une quelconque compétence en médecine ou pharmacie, mais pour faire une petite remarque.


  Le drame du Mediator ne va certainement jamais susciter, en France, la création d'un mouvement demandant l'arrêt de toute recherche et expérimentation pharmaceutique. Des mouvements qui critiquent les laboratoires pharmaceutiques, les accusant d'avoir inventé la pandémie de H1N1, ou qui affirment que les vaccins ne servent qu'à tuer, il en existe, mais ils restent -heureusement- marginaux, et n'ont certainement pas l'image héroïque que la gauche et une grande partie de l'opinion en Europe accorde aux anti-OGM.

 

   Pourtant, question bête: combien de gens sont morts des OGM? D'avoir consommé du soja ou du maïs génétiquement modifié? Des millions de nord-américains l'ont fait pourtant. Le nombre de morts connus est pourtant de l'ordre de zéro. Alors que des milliers de gens sont morts d'avoir consommé des médicaments défaillants ou d'en avoir surconsommé. Mais, dans le cas des OGM, la lutte se fait "au nom du principe de précaution"...La lutte contre un danger sanitaire supposé semble primordiale, alors que les décès dus à une mauvaise utilisation des médicaments, dans le pays européen qui en consomme le plus, sont une réalité massive et connue, sans nullement inquiéter l'opinion. En plus de cela, le raisonnement des anti-OGM suppose que si un jour, une étude prouvait réellement (ce qui retire d'emblée les oeuvres de Gilles-Eric Séralini de la compétition) la dangerosité d'un OGM, alors c'est tout le principe du génie génétique qui serait à rejeter. Alors qu'une telle conclusion apparait à tous ridicule lorsqu'il est question des médicaments.

 

  Si une quelconque cohérence animait nos amis écologistes, on verrait sur le champ apparaître un mouvement anti-pharmacie, des incendies de laboratoires, des appels au boycott, des exigences pour que la consommation de médicament soit réservée à des volontaires en milieu confiné...Ou alors on devrait voir le mouvement anti-OGM prendre l'importance que mérite réellement sa cause sur le plan sanitaire, c'est-à-dire dérisoire. Mais on n'arrête pas comme ça une affaire qui marche...

Partager cet article

Repost 0
Published by Socialisme&Souveraineté - dans Quand la santé va - tout va
commenter cet article

commentaires

Julien B. 21/11/2010 00:26



"Le progrès c'est aussi la bombe atomique, le mariage homosexuel, l'individualisme effréné, le consumérisme, la construction européenne, la gouvernance mondiale... Souscrivez-vous à l'ensemble de
ces éléments du progrès?"


Pour répondre personnellement :


-la bombe atomique fait certes légitimement peur mais jusqu'à présent, elle a davantage permis d'éviter des conflits (et donc des morts) qu'elle n'en a causé. Un désarmement général ne serait
cependant pas fait pour me déplaire.


-l'individualisme est plutot une bonne chose s'il consiste à reconnaitre la place de l'individu dans la société et à le soustraire de la pression du groupe. Il convient de ne pas confondre
l'individualisme qui est plutot positif en soi avec l'égoisme qui consiste à ne penser qu'à sa gueule. Pour ma part je dois bien reconnaitre être assez individualiste.


-le consumérisme n'est pas condamnable s'il consiste à faire accéder tout le monde à un niveau de confort suffisant sans craindre de ne pouvoir joindre les deux bouts à la fin du mois. Après si
ça consiste à s'acheter le dernier IPOD et à penser que la valeur d'un individu est liée à ses possessions matérielles, ça ne constitue plus un progrès mais une régression de l'esprit humain.


-la construction européenne et la gouvernance mondiale ne sont pas des progrès mais des graves régressions qui confisquent la démocratie


-le mariage homosexuel est un progrès si on considère qu'il est bien que des homosexuels puissent élever des enfants et une régression si on considère que ce n'est pas le cas. Les spécialistes
trancheront.



nationalistejacobin 20/11/2010 21:51



Je ne partage pas vraiment votre enthousiasme vis-à-vis des OGM. Avec les OGM, on n'est plus dans la recherche de la bonne molécule pour soigner, comme en pharmacie. On est dans la manipulation
du vivant. Je ne suis pas convaincu que ce soit aussi anodin qu'il y paraît. La constitution du vivant est fort complexe, et la manipulation des gènes entraîne de nouvelles protéines, de nouveaux
agencements moléculaires. Qui sait si cela ne peut pas entraîner certaines toxicités? Est-ce difficile de reconnaître qu'on ne sait pas tout?


"Aucun Américain n'est mort de cela": la vérité est qu'on n'en sait rien. Les OGM peuvent fort bien être un facteur favorisant telle ou telle maladie, sans qu'on le sache. Qui plus est la
question se pose aussi pour les femmes enceintes consommant des OGM: est-on certain qu'il n'y a pas d'impact sur les foetus?


Si je rejette l'Ecologie politique en tant que doctrine absurde et intolérante soutenue par des fanatiques, je me méfie aussi du scientisme qui conduit à une foi aveugle dans le progrès et la
science. Qu'est-ce que le progrès? Le progrès c'est aussi la bombe atomique, le mariage homosexuel, l'individualisme effréné, le consumérisme, la construction européenne, la gouvernance
mondiale... Souscrivez-vous à l'ensemble de ces éléments du progrès?


Je ne suis pas contre toute utilisation des OGM, mais je me demande s'ils sont vraiment utiles. Pourquoi ne pourrait-on pas penser que les firmes qui les produisent et les mettent au point
se livrent à une intense propagande et à du lobbying pour les présenter comme incontournables? Pourquoi aurais-je plus confiance en des multinationales avides de profit qu'en Cohn-Bendit?


Je crois qu'à la propagande délirante anti-OGM fait écho une propagande pro-OGM tout aussi aveugle sur les retombées de ces nouveaux produits. Car les OGM sont des produits du capitalisme, somme
toute. J'ajoute que lorsqu'on voit l'état de l'environnement en Russie, on est en droit de se demander jusqu'à quel point le progrès technique et industriel ne doit pas être débattu... 



Socialisme&Souveraineté 20/11/2010 22:30



Cet article ne dit pas qu'il n'existe pas de dangers possibles avec les OGM, y compris des dangers pour la santé humaine. Il nie encore moins les risques des innovations technologiques (le
Mediator en fait partie !)
Cet article dit juste : du point de vue de la santé humaine, il y a 100 fois plus de raisons de se méfier des médicaments que des OGM. Et pourtant le mouvement anti-OGM est bien plus fort que le
mouvement anti-pharmacie.
Pour peu qu'une "étude" prouve qu'UN organisme génétiquement modifié aurait provoqué la mort d'animaux ou d'humains, cela prouverait juste qu'UN OGM est dangereux, et non pas que "LES OGM
tuent"...Alors que c'est bien, de fait, le principe du génie génétique que les anti-OGM combattent, même quand les plantes sont stériles (et donc ne peuvent pas répandre leurs germes sur le champ
d'à côté), et quand il n'y a aucune chance qu'un gène d'une plante OGM soit conservé tel quel dans le corps d'un animal ou d'une personne qui l'aurait ingurgité (car l'ADN est déconstruit lors de
la digestion).


Et je ne vois pas moins de raison de considérer la pharmacie comme "anti-naturelle" plutôt que les OGM. Quand vous prenez un comprimé ou une gélule, rendez-vous compte, vous introduisez un
produit chimique dans votre corps ! Des médicaments ont des fois engendré des enfants monstrueux, alors que les OGM n'ont modifié l'ADN d'aucun humain et encore moins son apparence.

Après, pour l'avenir, je ne peux rien prédire. Mais des études sur la nocivité des OGM, il y en a, et elles concluent le plus souvent sur un niveau très marginal voire négligeable de risque
sanitaire (cf. le blog "Imposteurs" et le site de l'Association Française pour l'Information Scientifique, ou AFIS).



Julien B. 20/11/2010 20:07



Les anti-OGM sont des simples réactionnaires qui jouent sur la peur du changement. Mais qu'on se rassure, sur le long terme, le progrès finit toujours par l'emporter sur les conservatismes, et ce
"combat" finira donc par rejoindre les poubelles de l'Histoire. Les générations futures dans 50, 100 ans,.... riront beaucoup quand on leur apprendra qu'il fut une époque ignorante où des
individus présentaient les OGM comme un danger mortel et l'agriculture biologique comme le summum de la qualité.



Présentation

  • : Pour le Socialisme et l'Indépendance Nationale
  • Pour le Socialisme et l'Indépendance Nationale
  • : Vous voulez adhérer à notre organisation, nous poser des questions, nous donner des conseils pour l'amélioration du blog, faire connaissance autour d'un pot virtuel, nous insulter,...... Vous voulez nous aider à la rédaction d'articles ou vous avez des idées de sujets que nous pourrions aborder ? Alors n'hésitez pas à nous contacter à l'adresse suivante : socialismesouverainete@yahoo.fr
  • Contact

Recherche

Socialisme & Souveraineté

Rejoignez Socialisme&Souveraineté

socialismesouverainete@yahoo.fr

Avertissement

Socialisme et Souveraineté est une organisation créée le 11 Novembre 2009. Les articles publiés avant cette date sont conservés à titre d'archives, mais ne réflètent pas nécessairement la ligne du mouvement. Toute remarque courtoisement exposée sera bienvenue.

Joins la Dissidence !

Notre petit bonhomme de chemin

Wikio - Top des blogs - Politique