Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
10 mars 2010 3 10 /03 /mars /2010 01:32
http://blog.femmeactuelle.fr/Upload/Users/162037/UsedImages/b5ad70b5-307b-444a-a39a-2141eaa0f109.jpgAussi bien qu'il existe un (ou même plusieurs) socialisme des imbéciles, il existe des féminismes des imbéciles.

Tout le monde a sans doute entendu parler de la cérémonie des Oscars, qui a vu pour la première fois une femme remporter le prix du meilleur réalisateur.

Cette récompense, qui intervient comme par hasard la veille du 100ème anniversaire de la journée de la femme (et le fait que ce soit une fête inventée par des femmes socialistes, dans le sens fort du terme, est soigneusement occulté par les anti-socialistes fanatiques d'Outre-Atlantique) afin de lui assurer une publicité mondiale maximale, n'a de plus pas été décernée à n'importe quelle femme.

C'est une connasse (et encore je suis poli) qui l'a obtenu, une certaine Kathryn Bigelow pour le film "Démineurs" qui raconte l'histoire des vaillants soldats américains qui ,au péril de leur vie, déminent les quartiers d'habitation irakiens pour sauver les pauvres et faibles civils. Il n'est du reste pas surprenant que les premiers mots de cette connasse ont été prononcés pour rendre hommage aux vaillants soldats américains en Irak et en Afghanistan, sitot le prix remporté !

C'est un magnifique exemple d'utilisation de la femme et du féminisme pour faire passer en douceur la propagande impérialiste de guerre la plus dégueulasse et la plus nauséabonde.

Dans un autre genre, un grand moment du "féminisme des imbéciles" nous a été offert lundi soir à la télévision par la présidente des Chiennes de Garde, Florence Montreynaud.

Elle était invitée à un débat dans l'émission de Taddei sur France 3, elle-même très divertissante car il s'agissait en gros d'un jeu-concours "celui qui a la plus grosse" pour savoir qui était le plus victime de discriminations : les femmes représentées par Florence Montreynaud, les juifs représentés par je sais plus qui, les noirs ou les musulmans représentés par Dieudonné, l'ensemble des minorités représenté par le président de la LICRA......rassurez-vous, il n'y avait pas de représentant pour le racisme anti-français, car les Français natifs ne peuvent être que racistes et jamais victimes de racisme, selon le théorème d'SOS Racisme.

Mais force est de constater que Florence Montreynaud a été de loin l'intervenante la plus ridicule. Cette Bécassine de la pensée politique ramenait tout aux femmes même lorsqu'elle était interrogée sur un autre sujet, elle se placait systématiquement dans une position de victime parlant d'agression contre les femmes quand elle se faisait couper la parole ou contredire (alors que tout le monde coupait la parole et contredisait tout le monde, c'est souvent le propre d'un débat), elle parlait comme si elle était représentative de toutes les femmes alors qu'il est pourtant évident que l'ultra-majorité des femmes déteste le féminisme imbécile des Chiennes de Garde.

Mieux encore, dans sa folle course à la victimisation (et pour remporter le jeu-concours "celui qui a la plus grosse"), elle alla jusqu'à déclarer que le sexisme était le pire et le premier des racismes. Le sexisme est certes une abomination qu'il faut combattre et éradiquer, mais ce n'est évidemment pas un racisme.

Pour démontrer que le sexisme était le pire des racismes, elle s'appuya sur la politique de l'enfant-unique menée en Chine, qui favorisait la naissance de garçons au détriment des filles. Un des participants au débat, le seul qui fut relativement lucide dans cette soirée (un Français de confession juive, un vieux dont je me souviens plus le nom mais qui dans tous ses rappels historiques était très juste et très complet, ce qui est bien rare), répondit qu'il n'y avait jamais eu de politique d'extermination massive (et industrielle) menée contre les femmes en tant que femmes, et donc qu'il était inexact de voir dans le sexisme le premier des racismes. Florence Monteynaud ne s'en laissa pas compter, s'enfonçant toujours plus dans le ridicule en disant que s'il y avait plus d'hommes que de femmes en Chine, ce n'était pas un hasard. C'est certes une habile façon de botter en touche quand on se fait dire ses 4 vérités, mais c'est assez minable du point de vue de l'objectivité et du sérieux de l'argumentaire. En suivant les mêmes méthodes, je peux démontrer les exterminations massives contre les hommes sur le Vieux Contient, où le nombre de femmes est beaucoup plus important que le nombre d'hommes.

Ces deux exemples d'actualité sont révélateurs des dangers potentiels du "féminisme" (comme des dangers potentiels du "socialisme") lorsqu'il est mis entre de mauvaises mains.

Qu'il faut défendre un féminisme intelligent, lutter contre l'oppression dont sont victimes les femmes et la domination patriarcale qui est encore trés présente dans les esprits et dans les faits, nous en avons bien conscience (ce qui ne doit du reste pas faire oublier qu'il n'est pas non plus nécessairement très aisé d'être un homme aujourd'hui, né et éduqué dans un modèle du père chef suprême de famille et auquel on explique - à juste titre - que c'est dorénavant dépassé).

Mais il faut aussi combattre les discours imbéciles, de plus en plus nombreux, selon lesquels l'augmentation du nombre des femmes en politique ou dans les conseils d'administration des entreprises du CAC40 améliorera nos conditions d'exixtence. Qu'il y ait davantage de femmes dans les conseils d'administration des entreprises, pourquoi pas (être dirigé par des bourgeoises ou des bourgeois, c'est kif-kif), mais ça ne changera rien à l'exploitation capitaliste que nous subissons.

N'en déplaise aux bien-pensants, les femmes sont foncièrement aussi pourries jusqu'à l'os que les hommes. Leur faible propension à critiquer le système en place n'a d'égale que leur forte propension à se soumettre aux néfastes valeurs dominantes et à la civilisation capitaliste  inventées par les hommes, comme l'a très bien expliqué Madame Marguerite Yourcenar (voir "Marguerite Yourcenar et le combat des femmes" : http://www.socialisme-et-souverainete.fr/article-17204837.html)

Partager cet article

Repost 0
Published by Julien B. - dans Femmes - je vous aime
commenter cet article

commentaires

Julien 11/03/2010 11:24


Oui, j'ai du mal avec le passé simple.


CRN 11/03/2010 11:19


B 10/03/2010 04:43


Assez juste en ce qui concerne la pauvreté de l'intervention de la c. de garde. 

Toutefois, sur le Plateau quelque chose m'a frappé. J'ignorais le contenu du discours de la dame, mais j'ai observé que les hommes occupés à se "choper" la parole  n'ont
absolument pas perçu comme anormal qu'une femme soit présente, écoute et se taise pendant un bon bout de temps. 

Voilà la raison pour laquelle les femmes doivent absolument adopter des comportements masculins dans les débats, sinon elles sont foutues. 

Sauf animateur du genre Taddei qui finira par se réveiller, ne serait-ce que par politesse, les femmes invitées peuvent toujours attendre que les hommes participants
leur passent le micro spontanément.  


Si les féministes ont un discours crispé et un peu coincé, cela s'explique sans doute par cet "attendu" masculin : la femme doit les admirer ou être très très patiente - si Dieu le veut,
elle aura un jour la parole.


 
Ensuite, si les propos hard des hommes ne me dérangent pas dans une forme d'expression individuelle (artistique), les clichés récurrents de la pub et du porno me
paraissent envahissants et très nuisibles.

D'ailleurs les hommes commencent à se plaindre énergiquement de la publicité maintenant que l'homme y joue parfois le personnage niais et balourd du couple alors que c'était
l'inverse auparavant. 

Dans les années 70, les hommes ricanaient lorsque les femmes disaient se sentir humiliées par la représentation des femmes dans la publicité et niaient en coeur le pouvoir
d'influence de la publicité. Ou plus exactement, ils étaient hostiles à la publicité qui fait consommer mais niaient la capacité de la pub à cristalliser certaines
représentations imaginaires masculines. 

 Finalement, iil faut admettre que les attitudes méprisantes (même si c'est inconscient) envers les femmes dans le débat public sont vraiment visibles et courantes en
France. Là dessus la dame a vraiment raison. C'est stupéfiant. 


Présentation

  • : Pour le Socialisme et l'Indépendance Nationale
  • Pour le Socialisme et l'Indépendance Nationale
  • : Vous voulez adhérer à notre organisation, nous poser des questions, nous donner des conseils pour l'amélioration du blog, faire connaissance autour d'un pot virtuel, nous insulter,...... Vous voulez nous aider à la rédaction d'articles ou vous avez des idées de sujets que nous pourrions aborder ? Alors n'hésitez pas à nous contacter à l'adresse suivante : socialismesouverainete@yahoo.fr
  • Contact

Recherche

Socialisme & Souveraineté

Rejoignez Socialisme&Souveraineté

socialismesouverainete@yahoo.fr

Avertissement

Socialisme et Souveraineté est une organisation créée le 11 Novembre 2009. Les articles publiés avant cette date sont conservés à titre d'archives, mais ne réflètent pas nécessairement la ligne du mouvement. Toute remarque courtoisement exposée sera bienvenue.

Joins la Dissidence !

Notre petit bonhomme de chemin

Wikio - Top des blogs - Politique