Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
10 octobre 2011 1 10 /10 /octobre /2011 09:33

Retrouvez-nous sur le site de l'ARSIN :

 

http://www.arsin.fr

 

 

Cet article s'inscrit dans la suite de la publication de nos propositions.

 

Résumé :

Toutes les prestations sociales existantes (retraites, RSA, allocations familiales, pensions d’invalidité) ou à venir dans notre programme (tel le budget santé) seront versées dans un seul et même budget, rendant la redistribution plus lisible.

 

Cet impôt sur le revenu massif auquel aboutirait notre réforme serait que chacun saurait ce que lui coûtent l’Etat et la Sécurité Sociale. Mais encore faut-il savoir ce qu’il reçoit.

Actuellement, les prestations de l’Etat se répartissent entre :

-          des prestations gratuites administrées (telles que l’Education Nationale) ;

-          des remboursements tels que ceux de l’assurance-maladie ;

-          des versements directs  (retraites, allocations familiales, invalidité, chômage…).

Le tout générant plusieurs administrations : Caisses d’Assurance-maladie, Caisses d’Allocations Familiales, Caisses d’Assurance-Vieillesse, Pôle Emploi…  

         Dans les articles qui suivront, nous verrons que nos réformes concernant l’Assurance-Maladie et des retraites, les administrations reversent tout ou partie de leurs cotisations aux contribuables (et aux assurés sociaux en général, même non contribuables) sous forme d’un budget de santé, d’un patrimoine liquidable correspondant à  des pensions de retraites futures (et des pensions tout simplement pour les retraités). En plus de cela, les allocations familiales, d’invalidité, les minima sociaux (appelés à se réduire avec la diminution du chômage dans le système économique que nous proposons) peuvent également être vues comme les sous-parties d’un budget attribué à chaque assuré social, c’est-à-dire tous les résidents réguliers, que nous nommerons par la suite « budget social ». Et ce dans le but de simplifier la réception de prestations à un seul versement pour les assurés sociaux, de la même manière que la fiscalité serait simplifiée autour d'un seul impôt direct (sur le revenu).

 

         Il se composerait ainsi, en l’estimant sur la base des dépenses de 2011 : des budgets santé (9 à 10% du PIB), des retraites (13.5% du PIB), minima vieillesse ou des pensions futures en tant que patrimoine vendable ; des budgets familiaux (allocations familiales, 3% du PIB) ; des pensions d’invalidité (3% du PIB) ; des indemnités chômage (1 à 2% du PIB). Soit 29,5% du PIB au minimum, plus de 55% des dépenses publiques. Certains de ces budgets ou patrimoines seront virtuels ou débitables uniquement pour un type de dépenses (budget santé, droits sur des pensions de retraites futures), d’autres sont versées telles que c’est le cas aujourd’hui, comme les allocations familiales.

 

Le tout délivré par un seul organisme, disposant d’un dossier social unique pour chaque habitant du territoire, connaissant son âge, son statut professionnel (actif, inactif, en recherche d’emploi), ses cotisations de retraites passées, ses éventuelles invalidités, son statut familial avec le nombre de personnes à charges, et le niveau de budget santé dû à la personne (sans jamais en connaître les raisons, en raison du secret médical).

 

         Les ménages avec enfants, les foyers modestes payant un moindre taux d’imposition sur le revenu, verraient que le coût de l’Etat est loin d’attendre les 52% que dessinent les statistiques que nous avons vues. Des administrations inutiles seraient alors supprimées. Puisque l’IRPP est basé sur les revenus de l’année précédente, on pourrait ne prélever (ou verser) à l’avenir, à chaque personne, que les soldes IRPP – budget social. Ce qui aurait pour effet de réduire d’un coup de plusieurs points du PIB nos prélèvements obligatoires.

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Socialisme&Souveraineté - dans Propositions
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Pour le Socialisme et l'Indépendance Nationale
  • Pour le Socialisme et l'Indépendance Nationale
  • : Vous voulez adhérer à notre organisation, nous poser des questions, nous donner des conseils pour l'amélioration du blog, faire connaissance autour d'un pot virtuel, nous insulter,...... Vous voulez nous aider à la rédaction d'articles ou vous avez des idées de sujets que nous pourrions aborder ? Alors n'hésitez pas à nous contacter à l'adresse suivante : socialismesouverainete@yahoo.fr
  • Contact

Recherche

Socialisme & Souveraineté

Rejoignez Socialisme&Souveraineté

socialismesouverainete@yahoo.fr

Avertissement

Socialisme et Souveraineté est une organisation créée le 11 Novembre 2009. Les articles publiés avant cette date sont conservés à titre d'archives, mais ne réflètent pas nécessairement la ligne du mouvement. Toute remarque courtoisement exposée sera bienvenue.

Joins la Dissidence !

Notre petit bonhomme de chemin

Wikio - Top des blogs - Politique