Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
23 avril 2011 6 23 /04 /avril /2011 15:35

     NB: Cette série à pour but d'informer les lecteurs à propos du problème de la dette publique. En effet, suite aux nombreux effets d'annonces des différents gouvernements, il est intéressant d'analyser les résultats obtenus et les alternatives proposées. Pour une information complémentaire et qui permet une meilleure compréhension du sujet (de par la définition de certains termes etc..), nous vous invitons à consulter notre premier numéro (1) qui traite de la dette publique en France.

 

     Ce premier épisode compare la situation de la France aux autres pays de l'Europe ( UE et Hors UE).

 

1) La situation des pays de l'Union Européenne

 

     En 2009, selon Eurostat, les déficits publics les plus élevés, par rapport au PIB, ont été observés, dans l'ordre en Grèce (-15,4% du PIB national), en Irlande (-14,4%), au Royaume-Uni (-11,4%), en Espagne (-11,1%), en Lettonie (-10,2%), au Portugal (-9,3%), en Lituanie (-9,2%), en Roumanie (-8,6%), en Slovaquie (-7,9%), en France (-7,5%) et en Pologne (-7,2%). Aucun État membre n'a enregistré un excédent public en 2009. Les plus faibles déficits ont été enregistrés au Luxembourg (-0,7%), en Suède (-0,9%) et en Estonie (-1,7%). Au total, vingt-cinq États membres ont enregistré une détérioration de leur déficit public exprimé en pourcentage du PIB en 2009 par rapport à 2008, et deux (l'Estonie et Malte) une amélioration. Le déficit public des pays de l'Union Européenne est passé de 61,8% en 2008 à 74% en 2009. Il n'y a donc pas de  "dynamisme" créé par l'Union Européenne puisque quatorze États membres de l’UE affichent une dette publique supérieure à 60 % du PIB .

 

 

2) La situation des pays Hors Union Européenne :

 

     Malgré tout ce phénoméne ne touche pas que les pays de l'UE : en effet, même si la Norvége a réduit sa dette publique en 2009 (passant de 50,2 % en 2008 à 44,1% en 2009), l'endettement public de la Croatie est passé de 28,9% du PIB en 2008 à 35,3% en 2009, tout comme celui de la Turquie qui était de 39,5% en 2008 puis de 45,4% en 2009. D'ailleurs, grâce à ce tableau nous pouvons constater que la France est dans la moyenne des pays, ayant une dette publique supérieure à 60 %.

     

 

 

3) La situation de la France:

 

     Ci-dessous, ce tableau nous permet d'avoir des constations intéressantes. En effet, même si les prévisions semblent très optimistes puisqu'elles supposeraient des efforts jamais réalisés depuis 50 ans pour réduire le déficit public, il semblerait que celui-ci va progressivement baisser avant d'atteindre en 2013 le plafond autorisé par Bruxelles (3% du PIB). Par contre, cet optimisme est à nuancer, puisque même si le service de la dette deviendra pour la première fois la principale dépense du pays en 2012, sa réduction drastique semble difficile à court terme comme nous pouvons en juger par le difficile recul prévu du déficit entre 2012 et 2014.

 

          Evolution des déficit et dette publics de la France de 2007 à 2014 selon les prévisions du gouvernement

 

     Ainsi pour conclure sur cette première partie très chiffrée, nous pouvons noter que les problèmes du déficit public et de la dette ne sont pas inhérents à la France. Cependant pour résoudre ce problème, différentes solutions sont mises en oeuvres, solutions que nous aborderons dans un 2éme épisode.

  1. Voici le lien pour consulter le premier numéro : http://www.socialisme-et-souverainete.fr/ext/http://www.fichier-pdf.fr/2010/09/15/nisb32k/Journal%20SS%20au%2014%209%202010%282%29.pdf


Aequitas.

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Socialisme&Souveraineté - dans Actualités économiques et sociales
commenter cet article

commentaires

Bartolome de Las Casas 25/04/2011 17:44



Bonjour,


il pourrait être intéressant de rappeler en quoi l'Europe est déficitogène, et de faire remarquer à ce titre les effets pervers de l’article 104 du Traité de Maastricht, confirmé par l’article 123 du Traité de Lisbonne, qui interdit aux Etats membres de la
Communauté européenne d’emprunter auprès de leur banque centrale, et l’obligation qui leur est faite d’emprunter auprès de banques privées, moyennant de très forts intérêts. Alors qu'auparavant
seul le montant net de l’emprunt était remboursé, dorénavant les prêts accordés aux nations concernées sont assortis d'intérêts exorbitants.


Alors que Bruxelles est sensée nous protéger -du moins c'est ce qu'on voudrait nous faire accroire- de certains prédateurs, elle leur est en réalité
assujetie en leur ocroyant une grande partie de la création monétaire.


En conséquence, les banques privées (qui grèvent les budgets des états) génèrent des profits colossaux sur l'argent de nos impôts. Alors qu'au même moment
s'accroît inexorablement la dette publique (la hausse de 2007 à 2011 étant trop significative pour que les prévisions de 2014 soient prises au sérieux...).


Voir ci-dessous ce que serait la dette française si l'UE n'avait sabordé la politique monétaire des Etats au profit de la voracité des banques
privées.






Socialisme&Souveraineté 07/05/2011 10:22



En effet, la loi de 1973 a été une mauvaise réponse à un vrai problème (le risque d'un abus de création monétaire par une banque centrale inféodée au gouvernement), et elle est responsable, par
le cumul des intérêts, de l'essentiel de notre dette publique. Nous avons traité ce sujet dans le premier numéro de notre journal (lien : http://www.socialisme-et-souverainete.fr/article-numero-1-septembre-2010-57089604.html).



Présentation

  • : Pour le Socialisme et l'Indépendance Nationale
  • Pour le Socialisme et l'Indépendance Nationale
  • : Vous voulez adhérer à notre organisation, nous poser des questions, nous donner des conseils pour l'amélioration du blog, faire connaissance autour d'un pot virtuel, nous insulter,...... Vous voulez nous aider à la rédaction d'articles ou vous avez des idées de sujets que nous pourrions aborder ? Alors n'hésitez pas à nous contacter à l'adresse suivante : socialismesouverainete@yahoo.fr
  • Contact

Recherche

Socialisme & Souveraineté

Rejoignez Socialisme&Souveraineté

socialismesouverainete@yahoo.fr

Avertissement

Socialisme et Souveraineté est une organisation créée le 11 Novembre 2009. Les articles publiés avant cette date sont conservés à titre d'archives, mais ne réflètent pas nécessairement la ligne du mouvement. Toute remarque courtoisement exposée sera bienvenue.

Joins la Dissidence !

Notre petit bonhomme de chemin

Wikio - Top des blogs - Politique