Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
13 avril 2010 2 13 /04 /avril /2010 11:31

http://m.blog.hu/po/polkom/image/20090604_jobbik.jpgLes élections législatives hongroises ont vu la victoire du parti de droite Fidesz, avec plus de 52% des voix, qui profite de l'effondrement des sociaux-démocrates à 19%.


Outre l'apparition d'un parti écologiste qui fait son entrée au Parlement avec 7% des voix, ces élections législatives hongroises ont surtout été marquées par l'inquiétante perçée du parti néo-nazi Jobbik (plus de 16%), héritier affirmé de la Hongrie d'Horthy et des Croix-Fléchés (si chère à la famille Sarkozy Nagy de Bocsa) qui furent des alliés indéfectibles et particulièrement fidèles du IIIème Reich.


Cette montée de ce parti néo-nazi, qui ne cache pas ses visées expansionnistes sur des régions où vivent de fortes minorités hongroises, provoque de vives inquiétudes dans les pays voisins qui craignent de voir ressurgir un féroce impérialisme hongrois que l'on croyait mort et enterré à tout jamais.


Le parti Jobbik, qui poursuit un objectif fou de construction d'une "Grande Hongrie", souhaite notamment conquérir une partie de la Roumanie (Transylvanie), une partie de la Serbie (Voivodine), mais également un morceau de l'Ukraine, de la Slovaquie, de l'Autriche et de la Croatie.


Il se place donc, disais-je, dans la droite lignée de la Hongrie d'Horthy et des Croix-Fléchés qui durant la Seconde Guerre Mondiale s'était alliée fidèlement à l'Allemagne nazie, ce qui lui avait permis d'annexer le sud de la Slovaquie en 1938, la Ruthénie en 1939, le nord de la Transylvanie en 1940 et la Voivodine en 1941.


Au-dela, ces élections législatives démontrent, comme dans l'immense majorité des pays européens, l'inexistence d'une vraie gauche populaire et patriote en Hongrie, ce qui laisse le champ libre à la droite et à l'extrême-droite. Cela devrait faire réfléchir les gauchistes qui en Hongrie comme ailleurs jouent un rôle d'idiots utiles et ne font que de la figuration : de toute évidence, leur discours ne passe pas et quand quelque chose ne marche pas, il faut savoir se remettre en cause........pourquoi pas en suivant les judicieux conseils programmatiques de Socialisme&Souveraineté.


Quoi qu'il en soit, attention à la Hongrie.......

 


En photo : affiche électorale du parti néo-nazi Jobbik

en foncé, le territoire de l'actuelle Hongrie

 en rayé rouge et blanc, les territoires que Jobbik veut annexer pour construire une Grande Hongrie

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Ivan IV 22/05/2010 15:55



Il fallait le laisser faire jusqu'au bout à Milosevic au moins lui avait les couilles de le faire, car grâce
aux américains et à monsieur fouteur de merde qui est Kouchner toute la racaille d'Albanais se trouve chez nous maintenant, non à l'époque c'était plutôt la chasse aux sorcière "anti-Serbe" mais
la chance que l'U-E et les E-U ont eu c'est que Poutine n'était pas encore élu, dômmage sinon je pense que la situatioin aurait été tout à fait défférente, mais ils ont profitter de la situation
du moment la bande d'hypocrite d'amerloques et des Européens, mais attention car ce n'est pas encore fini, car les Russes ont signé un accord avec les Serbes pour armer l'armée Serbe avec des
armes beaucoup plus moderne et sofistiquer technologiquement  !!!!



nationalistejacobin 16/04/2010 15:45



Oui, on peut imputer au peuple hongrois les agissements de l'empire d'Autriche-Hongrie. Par le compromis de 1867, les Hongrois ont obtenu une place privilégiée dans l'empire au détriment des
autres peuples (slaves notamment). Alors que les Hongrois s'étaient révoltés en 1848 et que les Croates, bien traités par l'empire (d'où la germanophilie jamais démentie des Croates, y compris
fascistes) avient pris fait et cause pour François-Joseph, ce dernier a ignominieusement livré les Croates, Slovaques et Roumains de Transylvanie à une Hongrie nationaliste. Une implacable
politique de magyarisation a été mise en place en Slovaquie: fermeture progressive des écoles de langue slovaque, interdiction d'en ouvrir de nouvelles, généralisation du magyar. Les Croates,
longtemps attachés à l'empire, ont commencé pour certains à se laisser gagner par le projet yougoslave, écoeurés par la politique hongroise.


Enfin, rappelons qu'un Hongrois fut longtemps ministre des Affaires étrangères de l'Autriche-Hongrie (le comte Andrassy si j'ai bonne mémoire). Les Hongrois ont eu plus que leur part à
l'effondrement de l'empire austro-hongrois et c'est à bon droit qu'ils ont été traités en vaincus en 1919.


J'ignore si c'est ce parti, mais un mouvement politique hongrois aligne chaque année des crânes rasés pour fêter l'anniversaire d'Hitler. Sans commentaire...



Nationaliste Français 16/04/2010 13:28



Peut-on imputer au peuple Hongrois les agissements de l'empire austro-hongrois, dont la capitale se trouvait à Vienne et dont l'empereur était autrichien? Il y avait des tensions entre les pays
européens. L'assassinat de l'archi-duc d'Autriche n'a été que l'étincelle qui a fait démarrer la 1ére GM. (Bien entendu, je suis d'accord avec vous sur la mauvaiseté de l'action de
l'Autriche-Hongrie en Serbie).


Avant qu'il y ait une guerre entre pays européens, ce n'est pas demain. Ils sauront bien trouve une solution pacifique. Au pire, il y aura des tensions, c'est tout. A l'heure actuelle, les partis
nationalistes européens coopèrent ensemble généralement, il faut vous mettre à la page. L'équation "nationalisme=guerre" est caduque depuis longtemps...


Le Jobbik était opposé à l'entrée de la Hongrie dans l'UE, il en veut en toute logique surement la sortie.


Sédentariser les roms??!! Ils sont sédentarisés en Hongrie et apparement, c'est même pire qu'ici niveau criminalité. Attendez qu'on en sédentarise près de chez vous des roms/manouches! Vous
semblez ne pas avoir conscience de ce que c'est d'en cotoyer régulièrement. Quand à l'assimilation, elle me semble être totalement impossible...


Après, en tant que nationaliste Français, je suis pour le renvoi de ces étrangers là dans leur pays, comme les autres. Ou est la persecution là-dedans???



Julien 16/04/2010 12:40



Ces gens-là effectivement sont des nationalistes qui font peur, représentatifs d'une extrême-droite poussiéreuse et archaique (d'autres extrêmes-droites, par exemple en Autriche, semblent plus
raisonnables, plus démocratiques, plus modernes et donc moins dangereuses, même si elles constituent évidemment toutes des adversaires politiques) et qui veulent relever leur pays en attaquant
les autres, pour construire un nouvel Empire et pour récupérer des territoires dont ils on été fort justement privés.


N'oublions pas que l'ignoble Empire d'Autriche-Hongrie porte l'entière responsabilité de la Première Guerre Mondiale, lui qui voulait anéantir la Nation serbe libre et indépendante comme en
atteste le fameux slogan "Serbien muss slerbien" ("La Serbie doit mourir")


Ce qui est cocasse, c'est que vu leurs prétentions territoriales sur la quasi-totalité de la Croatie (hors Dalmatie), les néo-nazies hongrois se retrouveraient à se battre contre les néo-nazis
croates, ils s'entretueraient entre eux. :)


Rien à foutre que ces blaireaux critiquent vaguement l'Europe de Bruxelles (sans toutefois jamais proposer d'en sortir, et avec des arguments bidons qui n'ont rien à voir avec les notres), car
d'une part d'autres le font et d'autre part les ennemis de nos ennemis ne sont pas nos amis. Et je dirai même qu'ils sont somme toute les meilleurs alliés de l'Union Européenne, donnant aux
européistes un formidable exemple sur la destruction de l'UE qui conduirait à la guerre.


Ca a été une grave erreur de laisser le champ d'une (vague) critique de l'UE à l'extrême-droite, qui décrédibilise complètement toute opposition à l'Union Européenne avec ses arguments
fallacieux/simplistes/contestables. Il est vraiment grand temps qu'un discours intelligent défendant la souveraineté des Nations au nom de la démocratie et du droit des peuples à disposer
d'eux-mêmes (et non au nom d'arguments idéologiquement marqués) fasse son chemin, sans quoi nous en avons pour 1 000 ans avec cette Union Européenne.


Je vous laisse par ailleurs l'entière responsabilité de vos propos sur les roms, qui que vous le vouliez ou non sont en Europe depuis bien longtemps et donc sont chez eux dans les différents pays
de ce continent même si effectivement ils posent bien des problèmes.


Je remarque simplement que là où nous pronerions une politique d'assimilation de ces Roms (enfin en France c'est pas des Roms, c'est plutot des Manouches), l'extrême-droite serait plutôt
partisane de l'éradication du fléau Rom, c'est à dire de les rejeter, de les persécuter, de les garder en marges de la société, voir pire. D'ailleurs les régimes sous tutelle soviétique qui se
sont installés au pouvoir en Europe de l'Est après 1945 ont généralement mené à l'égard des roms une politique d'assimilation par le travail et le logement sédentaire.


Et, clarifions le vocabulaire, plutot que de gauche patriote, on va parler de gauche souverainiste, pour éviter d'être assimilés à l'extrême-droite qui est une famille politique certes
hétéroclyte (comme toute famille politique) avec à l'intérieur des gens plus ou moins respectables (comme toute famille politique) mais qui est de toute façon une famille politique qui nous est
étrangère.



Nationaliste Français 16/04/2010 11:37



Ces gens là sont des nationalistes qui veulent relever leur pays. Hop, ça suffit pour vous à en faire des néo-nazis, pfff...Ils veulent récupérer des terrritoires dont ils ont été privés, comme
la France a voulu récuperer l'Alsace et la Lorraine, jadis. Ce parti est un mouvement de résistance face à l'Europe de Bruxelles. Vous devriez les encourager au lieu de fantasmer sur une gauche
"patriote", qui pour l'instant n'existe quasiment pas en Europe, à part SS et ER...


Autre chose, les roms sont vraiment un fléau pour l'Europe. Il suffit de voir la pollution qu'ils représentent en France ou ils sont encore peu nombreux, alors imaginez ce que ça doit être dans
les pays d'Europe de l'est ou ils sont plus nombreux...



Présentation

  • : Pour le Socialisme et l'Indépendance Nationale
  • Pour le Socialisme et l'Indépendance Nationale
  • : Vous voulez adhérer à notre organisation, nous poser des questions, nous donner des conseils pour l'amélioration du blog, faire connaissance autour d'un pot virtuel, nous insulter,...... Vous voulez nous aider à la rédaction d'articles ou vous avez des idées de sujets que nous pourrions aborder ? Alors n'hésitez pas à nous contacter à l'adresse suivante : socialismesouverainete@yahoo.fr
  • Contact

Recherche

Socialisme & Souveraineté

Rejoignez Socialisme&Souveraineté

socialismesouverainete@yahoo.fr

Avertissement

Socialisme et Souveraineté est une organisation créée le 11 Novembre 2009. Les articles publiés avant cette date sont conservés à titre d'archives, mais ne réflètent pas nécessairement la ligne du mouvement. Toute remarque courtoisement exposée sera bienvenue.

Joins la Dissidence !

Notre petit bonhomme de chemin

Wikio - Top des blogs - Politique