Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
14 novembre 2010 7 14 /11 /novembre /2010 21:00

http://www.come4news.com/images/stories/Divers/cmes_images/jean_luc_melenchon.jpgUn des grands sujets de préoccupation actuel dans le landerneau politique est le supposé "populisme" du chef suprême du Parti de Gauche, Jean-Luc Mélenchon, auquel il est notamment reproché la façon de s'exprimer ou encore les critiques répétées contre les journalistes.

Disons-le clairement, notre but n'est absolument pas de défendre Jean-Luc Mélenchon, individu avec lequel nous n'avons pas grand chose en commun, mais simplement d'évaluer la pertinence de ces attaques.

Ces attaques viennent d'un peu partout. De la droite tout d'abord, par exemple de Xavier Bertrand ou de Brice Hortefeux, ce qui est assez cocasse venant de gens qui pourraient être qualifiés de champions toutes catégories du populisme, bien que le terme de populisme n'est pas clairement défini et sert surtout dans un contexte polémique pour tenter de discréditer un adversaire politique. Mais au fond, le terme de populisme ne pourrait-il pas très bien s'appliquer à la majorité présidentielle, au gouvernement Fillon et au président Sarkozy, quand nous savons que ces gens-là sont capables de faire croire qu'ils défendent les intérêts du peuple français dans sa globalité alors qu'ils ne servent que les intérêts d'une minorité de privilégiés ? La question peut en tout cas très bien se poser.

Laissons ces tristes sires à leurs habiles manipulations et intéressons-nous à une autre attaque, plus rageuse, plus hystérique, plus violente, celle-ci en provenance d'un grand homme de gauche (prière de ne pas rire), un certain Dany Cohn-Bendit.

Interviewé sur une chaine de radio par Jean-Michel Apathie, c'est à dire un grand journaliste connu pour son impartialité et son objectivité exemplaire (prière de ne pas rire), l'écologiste allemand a notamment déclaré que dans son dernier livre, Jean-Luc Mélenchon "laboure les terres de l'extrême-droite" (il est vrai que Dany Cohn-Bendit n'a pour sa part jamais labouré de terres, n'ayant par ailleurs jamais exercé aucun vrai travail productif), propage la "haine du boche" (c'est à dire de l'Allemand) et prône la construction d'une "Grande France".

Pourtant, dans son livre, Jean-Luc Mélenchon ne fait à aucun moment preuve de haine contre les "boches" (et il n'utilise d'ailleurs pas le terme "boche", contrairement à Dany Cohn-Bendit). Et la "Grande France" à laquelle fait référence Dany Cohn-Bendit n'est en fait qu'une main tendue par Jean-Luc Mélenchon aux Wallons et aux Bruxellois, que la République pourrait accueillir si jamais la Belgique venait à éclater. Ce qui nous fait un point d'accord avec Jean-Luc Mélenchon, profitons-en car ils sont rares.

Dany Cohn-Bendit, personnage méprisable qui n'hésite pas à mentir en permanence pour salir ses adversaires politiques, a toujours eu un grave problème avec la France. Son adoration pour l'Allemagne est proportionnelle à sa détestation de la France, et il est ainsi révélateur de la décrépitude de notre beau pays qu'un tel individu ait pu devenir une figure politique incontournable. A entendre Dany Cohn-Bendit, on pourrait croire qu'il suffit d'être Français pour être d'extrême-droite (et être Allemand ?). S'il connaissait un minimum la politique française, il saurait pourtant qu'un nombre non négligeable de militants de l'extrême-droite française préfère tout comme lui l'Allemagne à la France....

Une autre attaque, plus surprenante et plus pertinente, est venue du Président du Parti "Communiste Français" (P"CF"), Pierre Laurent, qui a déclaré ne pas vouloir du populisme de Jean-Luc Mélenchon et préférer le sérieux du projet politique.

Plus surprenante, car pour ceux qui ne seraient pas très aux faits de l'actualité politique française, le P"CF" forme depuis quelques temps deja une alliance avec le Parti de Gauche de Jean-Luc Mélenchon au sein du Front de Gauche.

Plus pertinente, car Pierre Laurent a raison sur un point : le sérieux du projet politique est effectivement le plus important, et doit toujours primer.

Par contre, ce qu'il n'a semble t-il toujours pas compris, et c'est un peu inquiétant pour lui, c'est qu'un parti qui n'a ni projet politique lisible, ni leader au "langage populiste" est voué à la chute libre, ce qui est la triste histoire du P"CF" depuis 20 bonnes années dorénavant.

Il est en effet loin le temps où il y avait des Georges Marchais ou des Henri Krasucki dont la façon de s'exprimer plaisait au peuple (car ils s'exprimaient dans son langage), et c'est à notre avis une des raisons (pas la seule, évidemment) qui explique le fossé sans cesse grandissant entre la politique et les classes populaires, et la dépolitisation générale des classes populaires.

Vous l'aurez compris, loin de nous donc l'idée de critiquer Jean-Luc Mélenchon sur son supposé "populisme", surtout que le terme populisme ne signifie plus grand chose et n'a en tout cas plus rien à voir avec sa définition originelle.

D'autres critiques autrement plus légitimes et sérieuses peuvent lui être adressées, sur son parcours politique qui démontre qu'il est avant tout un opportuniste carriériste, sur son programme économique qui vise à construire une super social-démocratie (c'est à dire qui oublie qu'avant de distribuer les richesses de la manière la plus juste et la moins inégalitaire possible, il faut les créer ce qui implique la mise en place d'un mode de production efficace et non la création d'une société d'assistanat), sur son refus d'aborder sérieusement les questions de l'insécurité et de l'immigration, sur ses attitudes de petit chef (le culte du chef, très peu pour nous, nous ne sommes pas sur Terre pour être à la botte de quiconque, ni Dieu ni Maitre !), sur sa laicité à géométrie variable et bien entendu sur son européisme avec son désir d'"Europe sociale" et sa non-remise en cause de la monnaie euro.

Partager cet article

Repost 0
Published by Socialisme&Souveraineté - dans National
commenter cet article

commentaires

Arnaud 15/11/2010 14:36



Bonjour,


 


Je n'ai pas confiance dans Mélenchon. Il condamne la loi Pompidou-Rotschild tout en ne demadant que le retrait du traité de Lisbonne. Pourquoi ne veut il pas se retirer au minimum de Maastricht?


Comment peut il soutenir Mitterand alors que ce dernier etait un europhile des plus ardents.


Il prone un protectionisme européen alors que nous avons que ce sera impossible et si cela se réalise le marché aura toujours la suprématie sur le politique.


En dehors de ça Mélenchon parle quand même un langage qui nous manquait a gauche. Ses discours ont au moins un contenu réel au delà des bisounours.


 


 



Présentation

  • : Pour le Socialisme et l'Indépendance Nationale
  • Pour le Socialisme et l'Indépendance Nationale
  • : Vous voulez adhérer à notre organisation, nous poser des questions, nous donner des conseils pour l'amélioration du blog, faire connaissance autour d'un pot virtuel, nous insulter,...... Vous voulez nous aider à la rédaction d'articles ou vous avez des idées de sujets que nous pourrions aborder ? Alors n'hésitez pas à nous contacter à l'adresse suivante : socialismesouverainete@yahoo.fr
  • Contact

Recherche

Socialisme & Souveraineté

Rejoignez Socialisme&Souveraineté

socialismesouverainete@yahoo.fr

Avertissement

Socialisme et Souveraineté est une organisation créée le 11 Novembre 2009. Les articles publiés avant cette date sont conservés à titre d'archives, mais ne réflètent pas nécessairement la ligne du mouvement. Toute remarque courtoisement exposée sera bienvenue.

Joins la Dissidence !

Notre petit bonhomme de chemin

Wikio - Top des blogs - Politique