Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
17 janvier 2010 7 17 /01 /janvier /2010 18:36
http://img63.imageshack.us/img63/8451/ianoukovitchtimoshenko.png
6 ans après la "Révolution orange", les Ukrainiens participent au premier tour des élections présidentielles aujourd'hui même. Un second tour le 7 février prochain sera certainement nécessaire pour connaitre l'heureux élu.

Le président sortant, Viktor Iouchtchenko, n'a semble t-il aucune chance d'atteindre le second tour. Il est crédité de pas plus de 5% des intentions de votes, et paie les espoirs déçus de la "Révolution Orange" et ses promesses non tenues. Je n'ai pas le souvenir d'un élu sortant faisant un si pitoyable score à une élection, même un certain Le Chevalier (ou un truc du genre) maire FN de Toulon avait atteint 7% après son mandat catastrophique.

Le favori du premier tour est Viktor Ianoukovitch, du Parti des Régions, qui fut le grand perdant de la "Révolution orange" et qui semble assuré d'obtenir une des deux places qualificatives pour le second tour de scrutin. Le candidat du Parti des Régions s'appuira comme à l'accoutumée sur les régions de l'Est du pays (Donetsk, Dniepropetrovsk, le Donbass.....), plutôt russophiles. Il parait cependant exclu qu'il puisse l'emporter dès le premier tour.

La deuxième place qualificative pour le second tour se jouera entre deux candidats : l'égérie de la "Révolution orange" Ioulia Timochenko et l'ancien président de la Banque centrale d'Ukraine Serguei Tigipko.

Ioulia Timochenko part favorite pour se qualifier. Parmi l'ensemble des candidats, elle est sans doute la plus charismatique et la meilleure oratrice (il faut toujours se méfier des bons orateurs, ce sont les meilleurs manipulateurs et falsificateurs) mais dans le même temps, son populisme et ses incohérences nuisent à sa cause : celle qui prétend lutter contre les oligarques est elle-même une oligarque qui a fait fortune sur les décombres de l'Union Soviétique et sur le dos du peuple, celle qui prétend faire adhérer l'Ukraine à l'Union Européenne dans les 5 ans (alors qu'aucun pourparler véritable n'a été engagé) est dans le même temps en très bons termes avec l'oligarque russe Vladimir Poutine.

Au point donc qu'un troisième larron sorti quasiment de nul part, l'ancien président de la Banque Centrale d'Ukraine Serguei Tigipko (peut-être une sorte de Dominique Strauss-Kahn ou Pascal Lamy ukrainien), pourrait créer la surprise et s'emparer d'une des deux premières places.

Je n'ai personnellement aucune préférence quant à l'issue de ce scrutin, si j'étais ukrainien il est probable que je voterai 'contre tous" (comme le permet le scrutin ukrainien) et au fond, peu importe que ce soit un supposé pro-russe ou pro-américain qui l'emporte.

Car tout à fait personnellement encore, la Russie je m'en bat le coquillard, je ne me sens pas davantage pro-russe que pro-américain, même s'il est vrai que la France comme le Monde sont autrement plus sous l'influence de l'impérialisme anglo-saxon que de l'impérialisme russe (pas parce que les Anglo-Saxons sont plus méchants que les autres humains mais simplement parce qu'ils sont plus puissants). Ce que je reproche aux Etats-Unis, ça n'est pas d'être pour le capitalisme ou pour certaines valeurs que je ne partage pas. Je leur reproche de tout mettre en oeuvre pour diffuser et imposer leurs valeurs aux autres, ce que toutes les puissances dominantes de tous les temps ont toujours essayé de faire......mais on peut rêver et espérer que l'être humain saura évoluer un peu au cours du XXIème siècle.

Il faut éviter deux écueils : l'anti-russe primaire qui continue d'être la règle dans nombre de médias capitalistes (du fait du souvenir de la révolution bolchevique) et l'anti-américanisme primaire qui est présent dans certaines composantes "anti-système". Ayons toujours le souci d'avoir un regard objectif, modéré, mesuré, et de ne pas se laisser aveugler par toutes les propagandes qui veulent monter les peuples les uns contre les autres.

Julien B.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Julien 18/01/2010 21:19


Quand on voit les porcs milliardaires russes qui affluent sur la Cote d'Azur, on a en effet du mal à voir la Russie de Poutine comme un modèle économique. Sans compter que Poutine, comme tous les
capitalistes et technocrates qui cherchent à rendre leur idéologie indolore et neutre, explique à l'envie que le temps des idéologies est terminé....comme si le capitalisme n'était pas une
idéologie.


Florent 18/01/2010 19:34


D'accord aussi avec cette analyse. Dans l'intérêt de la France il vaut mieux un monde multipolaire, avec un équilibre des forces, mais en aucun cas la Russie de Poutine ne me parait être un modèle
de système politique ou économique.


nationalistejacobin 17/01/2010 20:42


Bien dit!

La nation française, à mon sens, a tout intérêt à entretenir de bons rapports avec la Russie afin de contrebalancer l'écrasante domination US. Pour autant, il ne s'agit pas de "changer de maître".
La Russie, comme les Etats-Unis, n'est pas exempte de tentation hégémonique...

Je souhaite néanmoins aux Ukrainiens que leur sort s'améliore, car c'est un peuple qui n'a guère eu de chance depuis l'indépendance.

J'ai découvert que le petit-fils de Brejnev dirigeait un parti nationaliste ukrainien! Mais apparemment, il ne s'est pas présenté...


Présentation

  • : Pour le Socialisme et l'Indépendance Nationale
  • Pour le Socialisme et l'Indépendance Nationale
  • : Vous voulez adhérer à notre organisation, nous poser des questions, nous donner des conseils pour l'amélioration du blog, faire connaissance autour d'un pot virtuel, nous insulter,...... Vous voulez nous aider à la rédaction d'articles ou vous avez des idées de sujets que nous pourrions aborder ? Alors n'hésitez pas à nous contacter à l'adresse suivante : socialismesouverainete@yahoo.fr
  • Contact

Recherche

Socialisme & Souveraineté

Rejoignez Socialisme&Souveraineté

socialismesouverainete@yahoo.fr

Avertissement

Socialisme et Souveraineté est une organisation créée le 11 Novembre 2009. Les articles publiés avant cette date sont conservés à titre d'archives, mais ne réflètent pas nécessairement la ligne du mouvement. Toute remarque courtoisement exposée sera bienvenue.

Joins la Dissidence !

Notre petit bonhomme de chemin

Wikio - Top des blogs - Politique