Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
29 septembre 2010 3 29 /09 /septembre /2010 00:08

                     Dimanche 25 Septembre, environ deux tiers des 17 millions d’électeurs que compte le Venezuela (pays de 28 millions d’habitants) se sont rendus aux urnes pour les élections législatives. Le parti de Hugo Chavez, le Parti Socialiste Unifié du Venezuela (PSUV) a remporté 94 sièges sur les 165 que compte le parlement vénézuélien. Les diverses formations d’oppositions, se revendiquant de la gauche comme de la droite (le précédent principal adversaire de Chavez lors de la présidentielle de 2006, Manuel Rosales, se présentait comme social-démocrate) ont donc obtenu68 sièges, puisqu’au Venezuela 3 sièges sont réservés aux formations indigènes.

 

          Les médias français notent (et félicitent ?) une « percée » de l’opposition. En effet, celle-ci n’avait pas de députés dans le parlement précédent ! Et pourquoi ? Parce qu’elle les avait boycotté… En nombre de voix, la distribution s’annonce serrée, de l’ordre d’un 52/48% dans un sens ou dans l’autre (pro-Chavez contre anti-Chavez)…

 

          Socialisme & Souveraineté, qui constate que des observateurs internationaux étaient présents et n’ont pas dénoncé d’incidents majeurs et d’atteintes graves à la sincérité du scrutin, aimerait que les médias français, qui prétendent bénéficier d’une plus grande liberté qu’au Venezuela, s’en servent pour manifester une plus grande honnêteté.

 

          Nous saluons pour notre part la voie suivie par les socialistes vénézuéliens, qui méritent bien davantage leur nom que leurs « homologues »  français, et constatons que ces élections démolissent le cliché selon lequel un régime « totalitaire » se serait abattu sur le Venezuela. Dans un vrai régime totalitaire, il n’y a pas d’opposition qui se manifeste en public, et encore moins qui empoche la moitié des voix, et 40% du parlement.

 

         Pour ce qui est de la voie économique, nous ne pouvons qu’approuver la reprise en main par la nation  vénézuélienne de ses ressources naturelles, à commencer par le pétrole. Pétrole dont l’économie est toujours cependant trop dépendante. Si la flambée du prix du baril jusqu’à 2008 (lorsqu’il dépassait les 150 dollars) a bénéficié au pays, qui a pu surmonter les conséquences de la grève déclenchée par l’opposition en 2002, et réduire le niveau de pauvreté, la chute des prix depuis le début de la crise mondiale a durement affecté le pays, plus que les autres états latino-américains. Si le Venezuela ne fut pas le seul de son aire a avoir connu la récession en 2009 (le Mexique, autre pays pétrolier, perdit 7% de son revenu national cette année-là, contre 2% pour le pays de Chavez), la république bolivarienne est en 2010 le seul pays encore en récession sur ce continent. Les prévisions du FMI sont de l’ordre de 2 à 3% du Produit Intérieur Brut en moins. Mais le bout du tunnel semble apparaître, mais la reprise se fera en fin de cette année. Mais des doutes se font également sur l’entretien des structures d’extraction et de distribution pétrolière. Le pays maltraite-t-il la branche sur laquelle il est assis ?

 

          En résumé, si Chavez a réussi l’exploit de se faire élire depuis 1998, et notamment réélire en 2006 sur une base clairement socialiste, nous ne pouvons avoir une pleine confiance dans le modèle économique vénézuélien. La recherche des alternatives au capitalisme doit donc se poursuivre dans chaque nation, telle est la pierre de touche de notre démarche politique.

 

Pablito Waal pour Socialisme & Souveraineté

Partager cet article

Repost 0
Published by Socialisme&Souveraineté - dans Amérique Latine
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Pour le Socialisme et l'Indépendance Nationale
  • Pour le Socialisme et l'Indépendance Nationale
  • : Vous voulez adhérer à notre organisation, nous poser des questions, nous donner des conseils pour l'amélioration du blog, faire connaissance autour d'un pot virtuel, nous insulter,...... Vous voulez nous aider à la rédaction d'articles ou vous avez des idées de sujets que nous pourrions aborder ? Alors n'hésitez pas à nous contacter à l'adresse suivante : socialismesouverainete@yahoo.fr
  • Contact

Recherche

Socialisme & Souveraineté

Rejoignez Socialisme&Souveraineté

socialismesouverainete@yahoo.fr

Avertissement

Socialisme et Souveraineté est une organisation créée le 11 Novembre 2009. Les articles publiés avant cette date sont conservés à titre d'archives, mais ne réflètent pas nécessairement la ligne du mouvement. Toute remarque courtoisement exposée sera bienvenue.

Joins la Dissidence !

Notre petit bonhomme de chemin

Wikio - Top des blogs - Politique