Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
30 janvier 2010 6 30 /01 /janvier /2010 20:46
http://img692.imageshack.us/img692/5964/gerinsoral.png

Je viens d'écouter la conférence du "sociologue" Alain Soral, "La France, l'Islam et les Banlieues", donnée à Vaux-en-Velin (banlieue lyonnaise) :

http://www.egaliteetreconciliation.fr/index.php?option=com_content&task=view&id=4897&Itemid=115

Au début de la conférence, Alain Soral se plaint du fait que sa conférence ait été interdite, officiellement pour cause de risque de trouble à l'ordre public (possible que le prétexte invoqué soit juste ou faux, je n'étais pas sur place, mais dans tous les cas le maintien de l'ordre public est une mission régalienne de l'Etat donc non-négociable), et qu'il a été obligé de modifier le lieu de la conférence au dernier moment.

Jusque-là, nous pouvons le suivre et éventuellement comprendre son indignation, sans pour autant perdre de vu le risque de trouble à l'ordre public. En effet, la voie publique ne doit pas servir de lieu d'affrontement entre gauchistes et fascistes, qui sont deux tendances d'individus notoirement anti-républicains.

Mais là où nous ne pouvons plus suivre ce grand adepte des théories du complot, habitué des analyses approximatives, des contre-vérités et peu enclin au débat démocratique (c'est typiquement le genre d'individus qui s'écoutent parler, qui ont toujours raison, qui ont tout vu, qui ont tout fait,....... et avec lesquels aucun dialogue n'est possible, même avec la meilleure volonté du monde), c'est quand il laisse entendre à demi-mots au début de sa conférence que c'est le camarade André Gerin qui est à l'origine de cette interdiction, ou du moins qu'il aurait fait pression pour obtenir cette interdiction.

Cette accusation sans fondement, balancée sans preuve, n'est pas très chevaleresque et pas crédible. Car l'interdiction d'une réunion ne peut se faire que par un arrêté préfectoral, que le maire de la commune où se déroule le rassemblement est dans l'obligation de faire appliquer.

Or, que je sache, le camarade André Gerin n'est ni préfet du Rhone, ni maire de Vaux-en-Velin, ni d'ailleurs même maire de Vénissieux, contrairement à ce que prétend Soral dans sa conférence.

Ceci dit, nous comprenons bien l'opposition du "sociologue "Alain Soral envers le camarade André Gerin. Le camarade André Gerin est en effet à la pointe de la lutte contre le communautarisme (la burqa ne constituant que la face immergée de l'iceberg) là où Alain Soral se veut le porte-parole de tous les courants communautaristes et anti-républicains. Mais ceci ne justifie pas le mensonge.

Notons d'ailleurs que le contentieux entre Alain Soral et André Gerin n'est pas nouveau car Alain Soral s'était rendu à Vénissieux pour une réunion publique afin de soutenir le chef  de l'extrême-droite locale, le clown Yvan Benedetti (un homme d'extrême-droite qui soutient un homme d'extrême-droite : rien de plus logique en somme), candidat à la mairie de Vénissieux contre André Gerin. Ceci n'avait évidemment pas empêché Yvan Benedetti de se faire balayer par le camarade André Gerin, un peu à la manière de la Wehrmacht contre l'Armée Rouge.



  Mais venons-en au contenu de la conférence d'Alain Soral qui est assez édifiant, même si c'est d'un prévisible absolu : Alain Soral est un individu d'extrême-droite, de l'extrême-droite poussiéreuse et anti-républicaine qui défend les obscurantismes religieux (avec notamment ses valeurs de mépris des femmes, toutes les religions refusant l'égalité homme-femme) et en premier lieu l'islam.

On a l'impression que Soral, grand défenseur de l'oppression multimillénaire patriarcale (malgré les progrès réalisés en matière d'égalité homme-femme, il reste encore bien du chemin à parcourir pour défaire cette vieille oppression dont nos esprits et notre inconscient sont encore largement imprégnés), rêve de se convertir à l'Islam (si ce n'est deja fait) et de convertir tous les Français.

Sans aller jusque-là, nous pouvons à nouveau constater que son objectif est exactement inverse à celui de Socialisme&Souveraineté, qui prone une politique radicale et sans concession d'assimilation républicaine, telle qu'elle a été efficacement menée notamment sous le glorieuse IIIème République (fustigée par l'anti-républicain Soral lors de sa conférence), et qui considère donc que c'est avant tout aux populations d'origine immigrée de faire des efforts pour devenir des parfaits petits Français et certainement pas au peuple français de s'adapter à des croyances et des pratiques étrangères à sa culture.

Son objectif est en revanche assez proche de celui de Sarkozy (hormis l'opposition tardive à la burqa pour raison électoraliste, Sarkozy et l'UMP ont toujours démontré un soutien sans faille à l'implantation de l'islam et au communautarisme musulman) et de tous ceux qui méprisent la République, qui font le jeu du communautarisme et de la division et qui cherchent sans cesse à rattacher les individus d'origine immigrée aux croyances religieuses de leurs ascendants (il souhaite ouvertement une politique de ré-islamisation), au lieu de les "franciser" et de les convertir intégralement aux principes républicains, et alors que la raison elle-même voudrait qu'ils s'éloignent de cette croyance irrationnelle, dangereuse et d'un autre âge qu'est l'Islam, qui n'est jamais qu'une secte qui a réussi (pour paraphraser Monsieur Dieudonné M'bala M'bala)

Nous disons et redisons :  les Français n'ont pas à accepter le racisme anti-français dans leur pays, et les Français ne doivent pas tolérer que des soi-disants Français prennent pour référence un pays étranger tout en crachant allègrement sur notre drapeau tricolore et sur un merveilleux peuple français dont l'antiracisme, l'idéal de justice et d'égalité n'est plus à démontrer.

Que les citoyens "français" d'origine algérienne ou plus globalement maghrebine qui brulent des drapeaux français et défilent avec des drapeaux algériens pour fêter la victoire de leur équipe nationale aillent vivre en Algérie.

Que les citoyens "français" d'origine juive qui renvoient sans cesse la France à Pétain et au fascisme (genre le raciste anti-français BHL) tout en défilant derrière le CRIF pour célébrer les crimes de leur armée Tsahal (bizarre que Tel-Aviv n'a pas été encore bombardé par les USA, Belgrade a été bombardé pour 100 fois moins que ça) aillent vivre en Israel, qu'ils n'hésitent pas à aller vivre l'aventure sioniste.

Après cela, les Français de toutes origines, mais (et c'est un principe non-négociable) tout de même majoritairement de souche (c'est à dire de culture grecque, latine et catholique, et d'ethnie latino-celto-germanique), pourront vivre en bonne entente et en harmonie, et vous verrez que toutes les discriminations dont peuvent être parfois victimes les citoyens d'origine immigrée disparaitront alors comme par magie car c'est avant tout le comportement inadmissible d'une minorité de "français" d'origine immigrée (la majorité se comportant parfaitement bien et méritant d'être française) qui crée la défiance, la méfiance et les discriminations (ce qui n'empêche évidemment pas que dans une période transitoire, l'Etat devra dans un premier temps mener une politique volontariste de lutte contre les discriminations, par le biais d'organismes deja existants tels que la HALDE - Haute Autorité de Lutte contre les Discriminations et pour l'Egalité).

La France, tout en menant une politique de contrôle de l'immigration (nécessaire pour protéger sa culture et son identité, car il est impossible d'absorber des flux trop importants en peu de temps), demeurera comme elle l'a toujours été une terre d'accueil pour les individus persécutés de par le monde qui lui demanderont asile, et pourra donner des papiers à certains travailleurs clandestins (au cas par cas) qui bien souvent mériteraient davantage d'être français que bien des "français" de papier (car ce ne sont pas les travailleurs clandestins qui brûlent des voitures ou sèment la terreur dans les quartiers populaires, et les discours de stigmatisation de quelques dizaines de travailleurs clandestins tenus bien souvent par des petits branleurs - en plus avec des faux arguments - sont indignes et insultants pour les gens qui bossent alors qu'on ne les entend jamais dénoncer les porcs milliardaires étrangers qui s'installent en France, ce qui est révélateur de leur degré de soutien aux petits et aux sans-grade et de leur engagement "anti-système") .

Mais avant tout ceci, il faudra avoir pris soin de remettre à l'ordre du jour la politique d'assimilation de la glorieuse IIIème République (il n'est en effet pas question de relaisser s'installer des populations d'origine immigrée qui cultivent la haine d'un pays et d'un peuple qui les a si généreusement accueilli)

Julien B.

Partager cet article

Repost 0
Published by Julien B. - dans National
commenter cet article

commentaires

céline76 12/02/2010 12:14


Sur le lien que j'ai donné j'espère que certains ont pu le lire il ne marche pas quand je clique dessus. Il énonce certaines idées de bon sens, bien sûr il n'était pas à relier avec les idiots dont
je parlais à côté...


Céline76 11/02/2010 15:26



Tu connaît mon opinion sur la question : le retour des réfugiés palestiniens, la création d’un Etat multiconfessionnel. Ici, il ne s’agit aucunement de virer
les juifs de cette terre ni de supprimer à proprement parler l’Etat actuel d’Israël mais de mettre en œuvre la cohabitation des habitants de la région afin que celle-ci soit viable pour le futur.
Après concernant le nom « Israël » en tant que tel il est claire qu’il devra laisser place à un autre nom pour éviter une fois de plus les divisions, peut-être que
« Palestine », qui n’est pas synonyme d’ « arabe » mais le nom que porte cette terre simplement, sera le plus approprié. Tout cela implique la disparition des frontières
actuelles, donc plus de soit disant problèmes de roquettes. On laissera au gouvernement indépendant palestinien en place (composé équitablement d’arabes et de juifs bien entendu) le soin de
choisir sa capital, de régler le problème de Jérusalem,  et d’œuvrer pour la paix et la prospérité, sachant que les inégalités ne cessent de se creuser au sein même de la
population israélienne.


 


Une fois que le gouvernement israélien et les américains auront admis cela (d’ailleurs que pensent la population israélienne?) la minorité de terroristes n’aura
plus qu’à cesser ses grognements, au besoin le peuple palestinien les feront taire. Mais actuellement dans leur extrême précarité ils ne peuvent que se fier à ces mouvements, à ne pas confondre
avec Al Qaida d’ailleurs. Je pense que la solution à deux Etats ne fera qu’aggraver les rancoeurs car au fond la situation sera sensiblement la même qu’aujourd'hui, je ne vois pas pourquoi la
proclamation de l’Etat palestinien changerait les choses : la mainmise des EU sur le gouvernement d’Israël continuera,  le blocus économique ne prendra pas fin et les
résistants palestiniens tenteront toujours de passer la frontière, plus le problème de Jérusalem et des réfugiés…  


 


Quant aux menaces iraniennes : d’une part elles sont infondées, Ahmadinejad n’a jamais dit qu’il voulait rayer Israël de la carte, il a exactement dit :
« le régime occupant Israël devait disparaître de page du temps » et à ce que je sache c’est Israël qui a de fait les moyens de rayer l’Iran de la carte.


 


Quant aux anti sionistes c’est vrai qu’il y en a qui nient le génocide juif mais bon tu sais il y a des idiots un peu partout (à ce propos : http://manuel-e-r.over-blog.com/article-qu-est-ce-que-la-droite-des-valeurs-3-le-judaisme--43780057.html).
Comme chez les conspirationnistes d’ailleurs, on peut croire à certains complots, à certaines mises en scènes qui sont cachés aux citoyens pour mieux faire passer la pilule, sans pour autant
tomber dans le fanatisme conspirationnisme et cesser toute lutte. On peut donner son avis sur la question palestinienne sans être un fervent anti sioniste. Et c’est mon cas.


 




Julien 10/02/2010 19:37


Traiter tous les anti-sionistes d'antisémites est sans doute exagéré (bien que vouloir la disparition d'un Etat en particulier est pour le moins curieux, de même que se focaliser sur ce conflit en
particulier alors qu'il y en a plein d'autres ailleurs) mais il est en revanche incontestable qu'une frange non-négligeable d'anti-sionistes sont des antisémites qui vont jusqu'à nier la Shoah
ouvertement (alors que le génocide contre les juifs par les nazis est un fait historique clairement avéré) sur des forums rattachés à la mouvance nationaliste et "anti-système".


Oscar Sutter 10/02/2010 15:09


Céline 76, dis-moi juste, si tu veux bien: je sais bien que sans doute tu n'es pas un diplomate, mais tout de même, grosso modo, qu'est-ce qu'à ton avis, au jour
d'aujourd'hui, et le passé étant le passé, il faudrait qu'il fasse, l'état israélien? Et plus précisément qu'il propose, à des interlocuteurs disposés à négocier sérieusement pour
arriver à une solution pacifique viable et durable, et qui soient sur la même longueur d'onde face à lui? Compte tenu notamment de la marge de manoeuvre dont il peut disposer, de l'exiguïté de
son territoire qui implique quand même des garanties de sécurité, tu l'admettras, même en oubliant les menaces iraniennes contre lui dont tu as dû entendre parler...
Arrêter l'implantation de colonies dans les territoires, ça, je l'imagine... Mais encore?


Céline76 10/02/2010 00:27



Entendu, sans rancune alors
Par contre concernant la médiatisation du conflit en Palestine je ne suis pas suûr qu’elle soit toujours faite en faveur
des spoliés. On a pu le constater lors du conflit de Gaza qui bien que médiatisé (comment pourrait-il d’ailleurs en être autrement avec ses nombreux morts civils enfermés et bombardés tels des
rats, de toute façon à chaque catastrophe humaine, Haïti dernièrement, les médias rappliquent c’est bien connue ça fait marcher l’audience et c’est un peu leur boulot finalement même si la
subjectivité règne en maître) qui bien que médiatisé je disais, les médias les plus regardés not tf1 et france2  cherchent toujours à relativiser, à justifier les faits et gestes
de l’Etat israélien, bref à lui donner raison.


Présentation

  • : Pour le Socialisme et l'Indépendance Nationale
  • Pour le Socialisme et l'Indépendance Nationale
  • : Vous voulez adhérer à notre organisation, nous poser des questions, nous donner des conseils pour l'amélioration du blog, faire connaissance autour d'un pot virtuel, nous insulter,...... Vous voulez nous aider à la rédaction d'articles ou vous avez des idées de sujets que nous pourrions aborder ? Alors n'hésitez pas à nous contacter à l'adresse suivante : socialismesouverainete@yahoo.fr
  • Contact

Recherche

Socialisme & Souveraineté

Rejoignez Socialisme&Souveraineté

socialismesouverainete@yahoo.fr

Avertissement

Socialisme et Souveraineté est une organisation créée le 11 Novembre 2009. Les articles publiés avant cette date sont conservés à titre d'archives, mais ne réflètent pas nécessairement la ligne du mouvement. Toute remarque courtoisement exposée sera bienvenue.

Joins la Dissidence !

Notre petit bonhomme de chemin

Wikio - Top des blogs - Politique