Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
13 mai 2011 5 13 /05 /mai /2011 17:02

     Ci-dessous, un appel du Comité Valmy, sur l'intervention de l'Etat français en Côte d'Ivoire. Un mois après l'arrestation de Laurent Gbagbo, l'intervention de Nicolas Sarkozy et du gouvernement français est suspecte tant au niveau de la reconnaissance étrangement immédiate de la victoire électorale, douteuse, d'Alassane Ouattara, qu'au niveau de l'aide apportée à l'offensive des troupes de ce dernier fin mars, et surtout dans les frappes de la force Licorne à partir du 4 Avril.

 

     Des frappes qui auraient fait un bilan élevé en vies humaines, de l'ordre de 2500 morts, au minimum 2300, selon Gregory Protche, du journal en ligne Le Gri-Gri International (au point de vue pro-Gbagbo assez marqué), et selon d'autres rapports mentionnés sur le site américain RepublicReport . La seule source d'une telle hécatombe semble être l'armée ivoirienne, celle loyale à Gbagbo lors des premiers jours d'Avril. A défaut de le prendre comme argent comptant, on ne peut cependant pas rester sans savoir. Il ne s'agit pas de prendre le parti de l'ancien président ivoirien, mais d'exiger que lumière soit faite sur des évènements particulièrement graves.

 

     Dans les débats de l'Assemblée, les députés UMP-NC et le gouvernement ressassent toujours le prétexte officiel d'une intervention au nom de la démocratie, sans jamais rendre compte du bilan humain et matériel des actions de l'armée française.

     Ces réponses, le gouvernement les doit, aux parlementaires et au peuple français, et surtout au peuple ivoirien.

 

Guerre civile en Côte d’Ivoire :
-Pour une commission d’enquête parlementaire sur l’utilisation des forces militaires françaises
-Pour une commission internationale d’investigation sur les massacres

Communiquédu Comité Valmy

mercredi 27 avril 2011, par Comité Valmy


Communiqué du Comité Valmy

 

Guerre civile en Côte d’Ivoire :

 Pour une commision d’enquête parlementaire sur l’utilisation des forces miltaires françaises

 Pour une commission internationale d’investigation sur les massacres

 

Le gouvernement français, l’Union européenne et l’ONU ont choisi de reconnaître l’élection contestée d’Alassane Ouattara, malgré des résultats annoncés illégalement et des fraudes massives en sa faveur. Aux légitimes demandes de respect de la Constitution et de recomptage des voix, la diplomatie française n’a répondu de façon manifestement partisane, que par la menace, puis par un soutien absolu au camp adverse, pourtant connu de la population ivoirienne pour sa capacité à enrôler des mercenaires prêts à toutes les exactions.

 

 La suite sur : http://www.comite-valmy.org/spip.php?article1385

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Socialisme&Souveraineté - dans International
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Pour le Socialisme et l'Indépendance Nationale
  • Pour le Socialisme et l'Indépendance Nationale
  • : Vous voulez adhérer à notre organisation, nous poser des questions, nous donner des conseils pour l'amélioration du blog, faire connaissance autour d'un pot virtuel, nous insulter,...... Vous voulez nous aider à la rédaction d'articles ou vous avez des idées de sujets que nous pourrions aborder ? Alors n'hésitez pas à nous contacter à l'adresse suivante : socialismesouverainete@yahoo.fr
  • Contact

Recherche

Socialisme & Souveraineté

Rejoignez Socialisme&Souveraineté

socialismesouverainete@yahoo.fr

Avertissement

Socialisme et Souveraineté est une organisation créée le 11 Novembre 2009. Les articles publiés avant cette date sont conservés à titre d'archives, mais ne réflètent pas nécessairement la ligne du mouvement. Toute remarque courtoisement exposée sera bienvenue.

Joins la Dissidence !

Notre petit bonhomme de chemin

Wikio - Top des blogs - Politique