Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
11 février 2011 5 11 /02 /février /2011 20:11

http://www.lavoixdunord.fr/stories/thumb460x00/mediastore/VDN/Region/A2009/M12/_091208-cassez-manif-afp.jpgTribune libre :

 

Un Français ou un Américain sont-ils des justiciables comme les autres quand ils se rendent coupables de crimes dans des pays "pauvres" ? C'est ce qu'on peut se demander en observant les réactions hallucinantes à deux affaires judiciaires qui font l'actualité.

 

Florence Cassez est une Française d'une trentaine d'année, qui a été condamnée voila désormais 5 ans à 60 ans de prison pour enlèvement et séquestration. Depuis, elle clame son innocence, mais des témoignages de victimes l'accablent et il n'y a guère de raison de douter de l'impartialité de la justice mexicaine, le Mexique étant considéré comme un pays libre et démocratique par toutes les organisations internationales de défense des droits de l'homme.

 

Si la peine peut paraitre sévère, il convient de la mettre dans le contexte du Mexique : les kidnappings sont un véritable fléau dans ce pays et font l'objet de sanctions exemplaires pouvant paraitre disproportionnées, un peu comme le terrorisme aux USA depuis les attentats du 11 septembre 2001.

 

Depuis 5 ans, des campagnes épisodiques de dénigrement de la justice mexicaine et du Mexique tout entier sont menées par ceux qui défendent cette "malheureuse victime", oubliant que les véritables victimes sont ceux qui subissent enlèvements et séquestrations. Mais la campagne a atteint son point d'orgue aujourd'hui, jusqu'à l'absurde, suite au rejet par la justice mexicaine du pourvoi en cassation de Mlle Cassez.

 

Faisons un petit tour d'horizon des réactions démesurées et insultantes pour le Mexique et les Mexicains qui ont marqué ces 24 dernières heures.

 

Certains, dont la famille de la "victime", demandent purement et simplement le boycott des manifestations qui marquent l'année du Mexique en France. Il parait en effet que c'est l'année du Mexique en France, je n'étais pas au courant et je remercie donc ces gens qui m'ont informé : je vais ainsi pouvoir participer à certaines de ces festivités, appréciant beaucoup la culture mexicaine, cette grande civilisation héritière des Aztèques, du moins si notre cher gouvernement n'a pas la mauvaise idée de les annuler.

 

Car il se trouve du "beau" monde pour réclamer ce boycott, à commencer par la première secrétaire du Parti "Socialiste" Martine Aubry :

 

"Je propose dès maintenant aux collectivités locales dirigées par des socialistes de ne pas participer aux manifestations organisées dans le cadre de l'Année du Mexique en France et d'annuler celles qui dépendent d'elles"

 

Ces sociaux-impérialistes du P"S", avec lesquels nous n'avons décidément pas grand chose en commun (en socialistes authentiques que nous sommes), ne manquent vraiment pas de culot et ce n'est en tout cas pas les incohérences qui leur font peur. Rappelons-nous que c'est la même Martine Aubry qui, invitée au diner du Conseil Représentatif des Institutions Juives de France (CRIF), déclarait :

 

"Ceux qui prônent le boycott se trompent de combat : au lieu de porter la paix, ils portent l’intolérance, ils portent la haine. Et quand on veut un chemin de paix, on ne commence pas par porter cela."

 

Elle a tout à fait raison, alors pourquoi proner dans le même temps le boycott contre le Mexique, contre ce grand pays et ce grand peuple qui jusqu'à présent avait encore un peu de respect pour la France (n'oublions pas que la révolution mexicaine était plus ou moins inspirée de la révolution française) ? En pronant le boycott de l'année du Mexique en France pour une banale affaire de justice (un fait divers en somme, qui ne devrait pas faire tant de foin), on ne risque que de s'attirer l'inimitié du peuple mexicain et à force d'être arrogant à l'image de notre "cher" président, on va bien réussir l'exploit de se faire détester par le monde entier.....

 

Mais l'indignation ne serait rien sans l'intervention véhémente d'un membre du gouvernement. C'est Michèle Alliot-Marie, MAM pour les intimes, qui s'y colle.

 

MAM a parlé d'un "déni de justice" et a également annoncé son intention de boycotter les manifestations de l'année du Mexique en France. De quelle MAM parle-t-on ? C'est la même MAM qui se permet de violer honteusement la souveraineté d'un pays démocratique comme le Mexique qui a soutenu jusqu'à son dernier souffle le régime dictatorial de Ben Ali, allant jusqu'à lui proposer les services de la police française pour mater la rebellion du peuple tunisien. C'est la même MAM qui se permet de donner des leçons à la justice mexicaine qui était ministre de la Justice au moment de la grotesque affaire des inculpés de Tarnac.

 

La France est-elle en moyen de donner des leçons à la justice mexicaine quand on voit le piteux état de sa propre justice ? Un pays où l'on relache avec une facilité déconcertante des meurtriers et des prédateurs sexuels n'a certainement guère de leçons à donner, mais il est vrai qu'il est beaucoup plus facile pour une Martine Aubry de soutenir les magistrats français et de tirer à boulets rouges (ou roses) sur les magistrats mexicains plutot que de faire l'inverse.

 

On a connu par ailleurs notre gouvernement beaucoup plus discret sur d'autres affaires....Prenons l'exemple de Salah Hamouri, ce franco-palestinien qui purge actuellement une peine de 7 ans de prison en Israel alors qu'il n'aurait commis aucun crime majeur d'après ses défenseurs. Répondant à une interpellation de ces derniers, le ministre des Affaires étrangères aurait répondu qu'"il n'appartient pas aux autorités françaises d'intervenir ou même de commenter les procédures judiciaires d'un Etat souverain". Les Mexicains sauront apprécier.

 

 

Vous croyez avoir tout lu, tout entendu concernant cette odieuse campagne contre le Mexique ? Détrompez-vous, le meilleur arrive avec l'avocat de la famille de la "victime", certainement grassement rémunéré pour sortir sa propagande, un certain Frank Berton qui déclare :

 

"Il faut que l'Etat français dénonce à la Cour internationale de Justice (CIJ) de La Haye le comportement de l'Etat mexicain à la fois sur la violation des droits de l'Homme, la violation de sa propre constitution et la non-application des conventions internationales"

 

Alors là c'est le pompon ! L'appel à la justice internationale pour fouler encore plus aux pieds la souveraineté et l'honneur du Mexique !

 

Après le Tribunal pénal International de La Haye dont la mission permanente est de protéger les criminels des grandes puissances impérialistes (Georges Walker Bush, Bill Clinton ou Tony Blair n'ont jamais été jugés pour leurs crimes de guerre) et de condamner des dirigeants de petits pays (se rendant parfois essentiellement coupables de défendre l'intégrité territoriale de leur pays), voila qu'il est fait appel à la Cour internationale de Justice de La Haye pour protéger les ressortissants de pays occidentaux qui ont été condamnés dans des pays sous-développés forcément peuplés de sauvages et d'arriérés qui ne sont pas aussi évolués que nous voyons........

 

Malgré ses louables efforts, la France ne parvient cependant pas à égaler les Etats-Unis dans l'irrespect envers un pays étranger (que voulez-vous, l'élève ne parvient pas à surpasser le maitre). Quelle raison rationnelle a pu pousser les Etats-Unis, plus précisément l'administration du gentil Obama, à rompre toutes leurs relations diplomatiques avec le Pakistan et à le menacer d'asphyxie économique ?

 

Le Pakistan a commis un grave crime envers les Etats-Unis : il a osé incarcérer un citoyen américain, dénommé Raymond Davis, qui n'a pourtant pas fait grand chose de répréhensible puisqu'il n'a fait que tuer deux Pakistanais. Où va le Monde si les citoyens américains ne peuvent plus s'amuser à tirer comme des lapins les autochtones ? Comme au glorieux temps de la conquête de l'Ouest avec ces sauvages de "Peaux-Rouges" qu'il fallait bien civiliser un peu.

 

Evidemment, l'administration du gentil Obama fait mine d'inventer des arguments bidons pour justifier sa position, prétendant à tort que l'individu condamné était diplomate. Mais quand bien même il aurait été diplomate, ce que les autorités pakistanaises démentent fermement, on ne voit pas en quoi son statut rendrait scandaleuse une incarcération, étant donnée l'extrême gravité des faits.

 

Ces deux affaires sont en tout cas la démonstration de la subsistance d'une certaine arrogance des grandes puissances occidentales, qui ont encore du mal à envisager des relations fraternelles et égalitaires entre les nations et les peuples.

 

Julien B.

Partager cet article

Repost 0
Published by Socialisme&Souveraineté - dans National
commenter cet article

commentaires

Julien B. 12/02/2011 01:15



C'est toujours mieux que d'être un mouton ou un veau.



kery 12/02/2011 00:36


T'es un bon blaireau toi..


Présentation

  • : Pour le Socialisme et l'Indépendance Nationale
  • Pour le Socialisme et l'Indépendance Nationale
  • : Vous voulez adhérer à notre organisation, nous poser des questions, nous donner des conseils pour l'amélioration du blog, faire connaissance autour d'un pot virtuel, nous insulter,...... Vous voulez nous aider à la rédaction d'articles ou vous avez des idées de sujets que nous pourrions aborder ? Alors n'hésitez pas à nous contacter à l'adresse suivante : socialismesouverainete@yahoo.fr
  • Contact

Recherche

Socialisme & Souveraineté

Rejoignez Socialisme&Souveraineté

socialismesouverainete@yahoo.fr

Avertissement

Socialisme et Souveraineté est une organisation créée le 11 Novembre 2009. Les articles publiés avant cette date sont conservés à titre d'archives, mais ne réflètent pas nécessairement la ligne du mouvement. Toute remarque courtoisement exposée sera bienvenue.

Joins la Dissidence !

Notre petit bonhomme de chemin

Wikio - Top des blogs - Politique